[Méthodo] Je reprendrai bien un peu de dissert...

[Méthodo] Je reprendrai bien un peu de dissert...

Messagepar Garchimorch le Mer 23 Avr 2008 22:53

Aujourd'hui, nous allons découvrir quelque chose de fantastique les amis, quelque chose qui vous permettra de vous hisser parmi les plus hautes sphères, cette chose c'est:
roulement de tambour, cœur qui palpite et je sens comme dans l'angoisse chez vous...
La dissertation.

Après cet effet d'annonce certes racoleur, je vous propose d'explorer plus amplement cet inconnu, qui ne demande qu'une seule chose, c'est d'être exploré, maitrisé, et d'en connaitre toutes les subtilités (toute ressemblance avec quelque chose de sexuel serait purement fortuite. les jeunes vous pouvez pas comprendre, les plus vieux, peut etre, et encore, un jour je vous enseignerai peut etre d'autres choses inconnues..ouais y'en a qui demandent que ça. ou pas).

bref, la dissert, comme tout exercice, demande avant toute chose des connaissances, et donc de maitriser la matière en cause, et de savoir de quoi qu'il retourne et encore faut il avoir des choses à dire. Oui parce que c'est bien de causer mais encore ne faut il pas parler dans le vent et parler pour parler ou dire des banalités. Oui quoi? ah on me dit ta gueule.

La dissert est un exercice périlleux puisqu'il s'agira de faire une démonstration. Le but n'est pas seulement de décrire une situation ou le droit positif (c'est à dire le droit applicable à un moment T), mais encore d'en faire une analyse, d'expliquer, d'approfondir, de critiquer et de convaincre.
Le but c'est qu'à la fin de la dissert on se dise putain, il a raison, jusqu'à maintenant je vivais dans l'obscurité et maintenant je vois.

A partir de là, tout repose sur une construction de la dissert absolument indémontable, il ne doit rien avoir à reprocher ou de bancal, et tout repose donc sur le plan, qui va être la fondation de votre dissert.

Pour ce faire, nous utiliserons la méthode que m'ont enseigné des moines shaolin lorsqu'ils m'ont recueilli après le vietnam, et cette technique qui ne se transmet que de génération en génération je vous la dévoile devant vous. C'est un peu comme si vous appreniez aujourd'hui la recette de la sauce barbecue dans Planet Terror, ou si vous appreniez comment David Copperfield faisait pour se taper Claudia Schiffer pour faire disparaitre la tour Eiffel.

Cette méthode s'appelle la technique dite des 3 feuilles!!!
Ca pète ouais je sais. Le premier qui dit que la technique de Kill Bill elle pète plus il s'en prend une.

Cette technique nécessite beaucoup d'entrainement, d'expérience, de patience et surtout de matériel.

Afin de réussir ce tout il vous faudra en effet 3 feuilles. Oui au fond? non on s'en fout que ce soit à grand ou petit carreaux. non on s'en fout aussi de savoir de quelle couleur sera la feuille de brouillon qui vous sera donnée.

avant toute chose, et afin d'être bien préparés, il y a certaines précautions à prendre préalablement et surtout les enfants ne reproduisez pas ça chez vous, c'est exécuté par des professionnels qui savent parfaitement ce qu'ils font.
Avant toute chose donc: LISEZ CE PUTAIN DE SUJET!!!!!
Dans la quasi totalité des cas, vous vous plantez parce que vous avez pas lu le sujet. Ce que je dis là est valable pour tous les exercices, que ce soit le cas pratique ou autre. Lisez, lisez, lisez. Vous ne pouvez pas 35 secondes après qu'on vous ait distribué le sujet commencer à gratter des trucs sur votre brouillon. SPa possible. nonnon. Lisez, lisez, lisez, jusqu'à connaitre par cœur ce sujet. réfléchissez à ce qu'on vous demande, quels sont les termes employés, pourquoi, quelle ponctuation, s'il y en a, pourquoi on a utilisé ça, ça veut dire quoi etc...
Il n'y a pas de sujet dur ou de sujet difficile, chacun a sa spécificité: un sujet très large aura des avantages et des inconvénients. L'avantage c'est que ça n'oblige pas à entrer dans la technique, la procédure et d'être ultra précis et pointu (comme dirait Eric Cantona. Un point pour celui qui retrouve la référence). Par contre, sujet large veut dire qu'il faut pas se perdre non plus dans tout ce qu'il implique, et ce sera donc à vous de resserrer (le sujet, pas autre chose, bande de porcs lubriques).
Un sujet plus précis, plus technique, aura lui aussi ses avantages et inconvénients: on saura exactement ce qui nous est demandé, peu de choses de se paumer ou d'oublier de choses, mais alors il faudra être très minutieux et pas se planter dans ce qu'on avancera.

Bref, vous l'aurez compris, un sujet, oui???Allez tous ensemble alltougezer: CA SE LIT.
Si vous lisez, vous aurez ce qu'on vous demande, vous oublierez rien, vous vous planterez pas de questions. Et comme on dit, celui qui a lu, il est reçu. Comme dirait notre Dieu à tous, en tout cas à moi: entrez par la porte et ouvrez la fenêtre. Ça veut dire on prend le sujet par le bon bout, le bon côté (la porte), et on ouvre immédiatement, on voit toutes les ouvertures, les possibilités etc...(la fenetre pour ceux qui avaient pas compris).

Revenons en donc à notre technique qui vient donc d'un vieux Shaman mohawk, à laquelle on m'a initiée après Little Big Horn.

- Première feuille: on balance toutes les idées qui nous viennent à l'esprit après quoi? AVOIR LU LE SUJET. Tout tout tout, ce qui est en rapport avec le cours, les TD, les textes, la jurisprudence, les questions qui nous viennent, les subtilités, les ambiguïtés toussa toussa.

- Deuxième feuille: on commence à regrouper les idées par thèmes, celles qui vont ensemble, qui ont un lien,même s'il semble artificiel au départ, et on vire celles qui sont superflues ou sans lien. On doit arriver à une pâte assez aérienne, qui ne casse pas. Laissez reposer 20 minutes. Merde, ça c'est ma recette pour faire des Tacos que m'a enseigné Mama Conchita après Alamo. On doit donc arriver à avoir 4 blocs, qui feront???? Oui!!! Tu l'as tu l'as! Les 4 sous parties! Tabarnac de Christ. Si c'est pas incroyable ce qu'on arrive à faire de nos jours.

- Troisième feuille: c'est le plan, construit et détaillé avec les titres.

Plusieurs choses auxquelles il faut faire attention: le plan doit être une démonstration je l'ai dit (cf plus haut paragraphe 12 alinéa 23).
Ce qui veut dire que:
Dans chaque partie: A+B=I ou II
Et I+II= Le sujet.

Donc au niveau des titres, les parties doivent reprendre l'intitulé du sujet. Reprenez les termes, jouez avec, mais reprenez les pour être parfaitement dedans (le sujet bien évidemment...). Les A et B doivent aussi parfaitement correspondre à ce qu'implique votre I ou votre II. Pas autre chose, faut pas qu'on ait l'impression que vous ayez balancé votre B comme ça parce que vous aviez pas où le foutre. Ça doit être en lien direct avec votre titre de partie.

Travaillez donc les titres, faites en des un peu funky toussa, pas des titres plats. Un titre c'est UNE IDEE. Pas plus, mais au moins une idée, une dynamique, qu'on sache ce que vous allez dire et où vous voulez en venir. On fait pas de titres nazes et qui pourraient aller pour n'importe quel autre devoir, du style: un pouvoir renforcé du Juge, ou une jurisprudence hésitante. Nan, c'est naze. Faut que ça colle au sujet et que ce soit personnalisé.

Les titres ne doivent pas être trop longs, après on se fait chier et on pige plus où vous voulez en venir. A éviter:
les conjonctions, pas de "et", "ou", et autres. Si vous mettez un "et", ça veut déjà dire que vous avez deux idées dans votre titre, ça va pas, et pas la peine de dire "ouiiii mais c'est pour dire ce que je mettrai dans mon A et B". Non.
On fait pas des titres pour se la péter du style qui finissent avec 3 points de suspension et le titre suivant qui commencer avec 3 points de suspension, du style A. La constitution, une norme fondamentale... B. ... Mais facile à réviser.
Nan. C'est naze.

Travaillez, travaillez donc vos titres.

Pensez aussi à vos transitions, pour conclure ce que vous venez de dire et annoncer la suite. Evidemment pas de conclusion, jamais, je vais vous espliquer pourquoi.


Maintenant, reste l'Intro.
L'intro est très importante dans une dissert (en fait tout est important dans une dissert). Elle se fait en général une fois qu'on a le plan. Pourquoi? je vais vous le dire, parce que comme ça on va balancer tout ce qu'on aura pas dit dans la dissert, on va pas se répéter, ni déjà trop annoncer ce qu'on va dire.

Elle commence par une phrase d'accroche, pour mettre dans le bain et annoncer déjà la saveur qu'aura votre devoir, ou s'il va être imbouffable. Balancez un truc que paf ça va nous scotcher à notre fauteuil et même qu'on va ressentir des trucs bizarres. Evitez de commencer par une citation, ça veut être super original mais en fait vous serez pas le seul à y avoir pensé et du coup vous aurez tous la même accroche, c'est naze. Votre accroche peut être votre problématique, vous pouvez balancer toutes les questions qui viennent: Dans quelle mesure blabla. Ça marche toujours le "Dans quelle mesure".

L'intro se contruit, en 3 points:

- De quoi va t on parler: c'est tout ce qui va être définition des termes du sujet, historique, étymologie, origine, évolution etc..Réfléchissez toujours en termes spatio-temporels: comment c'était avant, aujourd'hui, qu'est ce qui va se passer,comment ça évolue, pensez toujours aux mutations. Commence que ça se passe ailleurs toussa.

- Pourquoi va t on en parler: là c'est la problématique, la question que vous allez poser par rapport avec votre sujet et laquelle vous allez répondre. C'est aussi l'intérêt du sujet. Pourquoi qu'on vous pose cette question là maintenant à vous. Oui c'est pour vous faire chier mais doit y avoir d'autres raisons. Evitez de faire vos lèche cul avec des trucs du style "le sujet est trop intéressant, et vous êtes trop intelligents de nous la poser". Bande de fayots. Vous irez loin.

- Comment va t on en parler: là c'est l'annonce du plan: c'est pourquoi il conviendra de voir dans un premier temps blablabla, puis nous verrons que blablabla.

Ayé, maintenant vous savez faire une dissertation. Si vous avez des questions allez y, si vous voulez des exemples de plan je vous en mettrai.

La semaine prochaine, nous apprendrons à faire un renard rieur avec une vieille chaussette et deux balles de ping pong (pour les yeux andouille, pas pour aut chose.)
Dernière édition par Garchimorch le Jeu 24 Avr 2008 10:55, édité 1 fois.
Putains et politicards en appelleront alors au ciel...Sauvez-nous! Je les toiserai d'en haut...et dirai non...
Avatar de l’utilisateur
GarchimorchNon spécifié
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1320
Inscription: Mer 5 Déc 2007 19:46
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Maître Jedi

Re: Je reprendrai bien un peu de dissert...

Messagepar John-John le Jeu 24 Avr 2008 00:36

il n'est même pas payé, et il nous révèle les secrets ancestraux des moines juristes ! :D personne pour dire merki :shock: !
quel bel homme !
je propose qu'il soit fait citoyen d'honneur du groland. ou à défaut, du forum :wink: :judge:
Avatar de l’utilisateur
John-JohnHomme
Souverain
Souverain
 
Messages: 1377
Inscription: Lun 3 Déc 2007 20:51
Ville: TALENCE/le HAILLAN
Année d'étude: M2 science po | sécurité globale

Re: Je reprendrai bien un peu de dissert...

Messagepar Yo-WaN le Jeu 24 Avr 2008 00:37

Est ce que les plans bateaux en condition d'exams sont durement sanctionnés ? Exemple : portée/limite , nature/régime ? Certains chargés nous exhortent à ne pas chercher compliqué en jour d'exam ... mais d'autres nous disent que les plans bateaux c'est naze ... Bref c'est le bordel !
Pourquoi le droit des affaires ?
Pour l'argent et la magouille !
Avatar de l’utilisateur
Yo-WaNHomme
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1072
Inscription: Dim 3 Fév 2008 21:11
Ville: France
Année d'étude: Prépa CRFPA

Re: Je reprendrai bien un peu de dissert...

Messagepar Caro le Jeu 24 Avr 2008 10:27

David Copperfield ne se tapait pas Cindy Crawford mais Claudia Shiffer, à bon entendeur..
Avatar de l’utilisateur
CaroFemme
Melchior
Melchior
 
Messages: 707
Inscription: Lun 3 Mar 2008 19:38
Ville: bordeaux
Année d'étude: inspectrice des douanes, ex esclave, ex pro des concours en tous genres

Re: Je reprendrai bien un peu de dissert...

Messagepar Garchimorch le Jeu 24 Avr 2008 10:59

Caro a écrit:David Copperfield ne se tapait pas Cindy Crawford mais Claudia Shiffer, à bon entendeur..

Je vois pas du tout de quoi tu parles?:o
T'es vraiment médisante.

@John²: merci merci, mais estc e que tu crois que je peux demander l'asile politique au Groland? Sinon j'accepte d'être gardien des clés de Lexhic (Qui est il? ah non merde ça c'est le père Fourras. Alors combien de clés Passe partout?).

Sinon, pour ce qui est des plans dits batal, y'a effectivement des fois où ça passe, et les plans les plus simples peuvent être bien efficaces. Mais essayez toujours de déguiser vos titres. Balancez pas juste I. Principe II. Exception.
Faites plus subtil et surtout rattachez au sujet. Reprenez les termes.
Putains et politicards en appelleront alors au ciel...Sauvez-nous! Je les toiserai d'en haut...et dirai non...
Avatar de l’utilisateur
GarchimorchNon spécifié
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1320
Inscription: Mer 5 Déc 2007 19:46
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Maître Jedi

Re: Je reprendrai bien un peu de dissert...

Messagepar Caro le Jeu 24 Avr 2008 11:45

Tu as dit qu'il fallait surtout pas de verbes conjugués ou participes présents dans les titres ni de : ? ça dépend peut-être des profs remarque enfin pas pour les verbes conjugués, ça c'est en effet à bannir où que vous soyez!
sinon certains profs aiment bien les jeux de mots dans les titres

Ex:sujet de colloque, la représentation , on a joué sur représentation théâtrale, premier rôle, scène, figuration tout ça..... c'est surement ce que veut dire Garchi quand il parle de titre funky. Bon c'est pas toujours possible et faut pas que le jeu de mots soit au 50 ème degré non plus, mais ne pas hésiter si vous le sentez, ça prouve une certaine originalité et réactivité face à un sujet parfois plat (oui la représentation tout seul c'est pas funky, la représentation sur le devant de la scène pénale c'est de suite plus attractif)

Ensuite pour parler tactique, je sais que prendre la dissert en exams c'est souvent ça passe ou ça casse... Mais comme en général peu d'étudiants s'y frottent, il y a moins de comparaison que quand tout le monde fait le même commentaire d'arrêt ou pire en cas pratique où en général tout le monde part de la même manière. Et on est beaucoup plus libre de ce qu'on dit en dissert (euh ne pas abuser en disant: ce qu'a dit machin c'est vraiment de la merde moi je vous dis la vérité), qu'en commentaire ou cas pratique où les profs ont une vraie idée de ce qu'il faut faire. En M2, ils nous rabâchent à longueur de temps "exprimez vous, ne faites pas que répéter les auteurs, montrez que vous les connaissez mais critiquez-les (intelligemment s'entend)"
Bon après je me suis pris un magistral 3 en droit pénal l'an dernier au premier semestre (les accidents ça arrive), mais cette année ça va beaucoup beaucoup mieux!

Et au brouillon pour l'intro: même si vous manquez de temps, faites vous une vraie trame, prenez le temps de lier vos différentes parties d'introduction, ne pas balancer les trois blocs comme ça pouf pouf comme si vous passiez du coq à l'âne. C'est sûrement le plus difficile mais dites-vous que si vous prenez la dissert c'est que les connaissances vous les avez (sinon c'est rare quand même de faire illusion), et que c'est une question d'organisation des idées. L'intro est la première chose que lit le correcteur, faut lui donner envie de lire toute la copie.

J'espère que tu m'en voudras pas Garchi d'avoir un peu complété ou parfois répété ce que tu as dit... Mais franchement j'aurais bien aimé avoir ce genre de conseils dans mes premières années (la médisante fifille peut aussi faire des compliments parfois)

Edition: PS tu n'as pas dit pourquoi il fallait pas de conclusion... ma chargée de constit et strat à Bayonne en demandait quand même une, mais jamais en droit privé... Si tu as la réponse à ce mystère je suis preneuse (juste de la réponse hein) merci!
Avatar de l’utilisateur
CaroFemme
Melchior
Melchior
 
Messages: 707
Inscription: Lun 3 Mar 2008 19:38
Ville: bordeaux
Année d'étude: inspectrice des douanes, ex esclave, ex pro des concours en tous genres

Re: Je reprendrai bien un peu de dissert...

Messagepar erasoft le Jeu 24 Avr 2008 12:17

Caro a écrit:tu n'as pas dit pourquoi il fallait pas de conclusion... ma chargée de constit et strat à Bayonne en demandait quand même une, mais jamais en droit privé... Si tu as la réponse à ce mystère je suis preneuse (juste de la réponse hein) merci!

Je peux m'aventurer à avancer une réponse : la conclusion, c'est l'idée générale.

La dissertation a pour objet essentiel de démontrer la réponse à une problématique. Lorsque tu donnes la problématiques, tu avances la réponse (l'idée générale), et durant tout le corps du devoir, tu dois démontrer que ta réponse est la bonne.

Revenir, par une conclusion finale, sur l'ensemble du raisonnement mené n'a aucun problème : la meilleure conclusion, c'est la réponse que tu as donné dans l'introduction, après la problématique, et avant l'annonce du plan. Et on ne fera jamais plus simple, puisque souvent, la réponse tient en une phrase.
Avatar de l’utilisateur
erasoftHomme
Salomon
Salomon
 
Messages: 871
Inscription: Mer 24 Oct 2007 00:40
Ville: Paris-sur-Styx
Année d'étude: Dans les toilettes de l'école d'avocats

Re: [Méthodo] Je reprendrai bien un peu de dissert...

Messagepar Deepack le Jeu 24 Avr 2008 12:41

eh bien, avec ça les étudiants ne pourront pas dire qu'ils n'ont pas la bonne méthode!

c'est très bien expliqué :shock:


Pour ce qui est des titres, il faut se renseigner si le prof aime ou non qu'ils soient enrobés. Pr. Deboissy (droit fiscal des affaires) n'aime justement pas des titres folkloriques, travaillés... elle veut que ce soit simple, clair et précis.


Pour la conclusion, quand j'étais en L1, ce n'était qu'en histoire du droit qu'il fallait en faire une. Jamais dans les autres matières, allez savoir pourquoi... Sinon la réponse d'Erasoft est celle que j'aurai aussi donné.
Avatar de l’utilisateur
DeepackHomme
Fondateur - Admin
Fondateur - Admin
 
Messages: 1973
Inscription: Sam 22 Sep 2007 21:17
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Avocat - Diplomé Master 2 droit des affaires

Re: Je reprendrai bien un peu de dissert...

Messagepar Garchimorch le Jeu 24 Avr 2008 12:46

Pour l'histoire de la conclusion, la réponse est simple, c'est que finalement on répond à la question qu'on pose, dans l'intro. On doit donner deja la solution au problème dans l'intro, et ce sera l'idée directrice, la trame que l'on va suivre et de laquelle il ne faut pas se détacher pendant tout le devoir. On veut démontrer quelque chose, ce sera le fil directeur, et donc finalement faire une conclusion serait redondant. .L'autre explication c'est aussi qu'en droit, on est pas censé dire vraiment ce qu'on pense et faire une réelle démonstration ou d'arriver à une solution miracle et révolutionner le droit.

Pour ce qui est ensuite de l'intro, logiquement, si on a bien les 3 points, ensuite on arrivera à mettre du liant entre eux et ne pas faire une succession superficielle bon bah ayé définition paf je passe à la question. Faut effectivement avoir une trame et une logique. Qu'on doit rigoureusement respecter aussi dans le devoir: soyez logiques, et cohérents dans vos propos, pas de contradictions, pas de répétitions, et prenez les choses dans l'ordre, toujours prendre le sujet de façon logique et donc d'abord de voir les questions qui se posent en amont, avant de voir l'aval.

Par contre, dites vous aussi que ce qu'on lit avant toute chose c'est le plan. Et rien qu'en le lisant on sait déjà à peu près ce que vaut le devoir et combien on va mettre. Ensuite on commence à lire le devoir dans l'ordre. En tout cas c'est comme ça que je fais.

Et pour les titres funky, oui c'est bien jouer sur les mots, les sonorités, faire preuve d'originalité tout en ayant une vraie idée. J'en sais rien, par exemple sur un sujet sur Le CC est il toujours le meilleur gardien des libertés, on peut faire:

I. Les vicissitudes dans l'histoire du CC en tant que gardien des libertés
A. l'auto proclamation du CC comme gardien suprême des libertés
B. l'auto limitation du CC l'empêchant d'être le meilleur gardien des libertés

II. Les incertitudes dans l'avenir du CC quant à son rôle de meilleur gardien des libertés
A. les éventuelles concurrences avec le CC pour une meilleure protection des libertés (3 juges pour les libertés, triple protection, comme le super Gilette 3 lames)
B. les futures rénovations nécessaires du CC pour une harmonisation dans la protection des libertés.

Sur le Juge administratif et l'ordre public:
I. L'intervention du JA pour canaliser l'ordre public
A. contrôle strict du JA sur les mesures chargées de sauvegarder l'ordre public.
B. refus strict du JA de se substituer aux autorités en charge de sauvegarder l'ordre public

II. L'intervention du JA pour catalyser l'ordre public
A. L'exploitation par le JA du contenu classique de l'ordre public
B. l'extension par le JA de la notion d'ordre public
Putains et politicards en appelleront alors au ciel...Sauvez-nous! Je les toiserai d'en haut...et dirai non...
Avatar de l’utilisateur
GarchimorchNon spécifié
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1320
Inscription: Mer 5 Déc 2007 19:46
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Maître Jedi

Re: [Méthodo] Je reprendrai bien un peu de dissert...

Messagepar Caro le Jeu 24 Avr 2008 12:48

d'accord mais justement j'aime bien finir en rappelant ce que j'ai dit avant, ça me semble logique
Mais je trouve une parade: jmets ma phrase de conclusion à la suite du II B sans sauter de ligne ni rien...c'est toujours passé!
Avatar de l’utilisateur
CaroFemme
Melchior
Melchior
 
Messages: 707
Inscription: Lun 3 Mar 2008 19:38
Ville: bordeaux
Année d'étude: inspectrice des douanes, ex esclave, ex pro des concours en tous genres

Re: [Méthodo] Je reprendrai bien un peu de dissert...

Messagepar Clem le Jeu 24 Avr 2008 13:09

Merci Garchi ^^
pour la conclusion il m'arrive de faire comme Caro quand je veux récapituler tout vite fait et ça a l'air de passer donc ...

a quand la méthodo du commentaire d'arrêt :P :D
Avatar de l’utilisateur
ClemHomme
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 575
Inscription: Lun 7 Avr 2008 15:57
Ville: Pessac
Année d'étude: M2 Droit Public - Paris

Re: [Méthodo] Je reprendrai bien un peu de dissert...

Messagepar Usk le Jeu 24 Avr 2008 13:15

J'aurais pas fait mieux :shock: :mrgreen:
Merci pour ce ptit récap qui fait un grand bien aux L1 mais aussi aux autres !

Pour ma part, je ne fais surtout JAMAIS de conclusion, même dans le II B ... car ça laisse apparaître un manque de confiance de l'auteur de la copie. Genre "T'as besoin de re re rejustifier à la fin ce que tu as dit tout le long du sujet tellement tu es peu sûr de toi".

C'est ce qu'on m'a envoyé dans la tronche en 1ère année donc je suis vacciné là dessus :D
Avatar de l’utilisateur
UskHomme
Melchior
Melchior
 
Messages: 546
Inscription: Lun 19 Nov 2007 18:11
Ville: Lyon
Année d'étude: M2 droit public des affaires (2009/2010)

Re: [Méthodo] Je reprendrai bien un peu de dissert...

Messagepar Guy Debord le Jeu 24 Avr 2008 13:21

Garchi...Je t'aime. :oops:
In girum imus nocte et consumimur igni
Let's Gokkun
Avatar de l’utilisateur
Guy DebordNon spécifié
Administrateur mégalomane
Administrateur mégalomane
 
Messages: 1822
Inscription: Dim 3 Fév 2008 19:07
Ville: Paris - 6e BITCH !
Année d'étude: Doctorant

Re: [Méthodo] Je reprendrai bien un peu de dissert...

Messagepar Caro le Jeu 24 Avr 2008 13:23

ah oui, j'avais pas vu ça comme ça mais ça se comprend... Mais ça dépend aussi des chargés de TD qui s'organisent comme ils veulent.
Regardez Garchi commence par lire le plan, ceux de Bayonne m'ont toujours dit qu'ils commençaient par l'intro et rien qu'avec l'intro et l'annonce du plan ils savaient aussi quelle note mettre avant de voir les A et B, et a fortiori le contenu des parties...

HS: Guy les déclarations d'amour c'est pour moi, c'est avec moi que tu voudras un stage, Garchi ne te servira pas à grand chose au long terme... réfléchis un peu faut être stratégique dans la vie!
Avatar de l’utilisateur
CaroFemme
Melchior
Melchior
 
Messages: 707
Inscription: Lun 3 Mar 2008 19:38
Ville: bordeaux
Année d'étude: inspectrice des douanes, ex esclave, ex pro des concours en tous genres

Re: [Méthodo] Je reprendrai bien un peu de dissert...

Messagepar Garchimorch le Jeu 24 Avr 2008 13:28

Bah hé de rien les gars ho, vous allez finir pas me faire rougir aussi...C'est normal quoi, et faut bien que je justifie ma paiemon amour inconditionné pour mon prochain et surtout l'intérêt général. Et pis quoi, on est tous une grande famille et on s'aime tous nan? Bon y'en a que j'aime pas. Si ça peut rendre service et être utile, autant en profiter.
Je tiens à préciser que vos dons sont à envoyer à "les amis de Garchimorche", catacombes, Université Nolwenn Leroy". Ils seront toujours les bienvenus. je suis pas un voleur, je suis pas un assassin, juste un pov moniteur si loin de son foyer...

edit: caro: tu rigoles? Je peux apporter à Guy bien plus que tout ce que tu pourras jamais lui donner: mon amour. Alors? Tu fais mieux? Bon ok, un chargé ça sert à queud, nulle gloire, nul prestige, nulle ambition...TOut juste pour une soirée TD/Sayx, et encore.
Putains et politicards en appelleront alors au ciel...Sauvez-nous! Je les toiserai d'en haut...et dirai non...
Avatar de l’utilisateur
GarchimorchNon spécifié
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1320
Inscription: Mer 5 Déc 2007 19:46
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Maître Jedi

Suivante

Retourner vers Questions méthodologiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités