[LLB] Récit d'un étudiant qui en veut un peu au système

Toutes vos interrogations sur les échanges Erasmus (langue, ville, matières, budgets, aides...)

Re: [LLB] Récit d'un étudiant qui en veut un peu au système

Messagepar John-John le Mar 22 Avr 2008 23:03

erasoft a écrit:Donc, oui, je n'avais aucune chance de partir à Canterbury, mais, finalement, j'y vais. Champagne.


marrant que tu dises ça parce que à 14h on était devant le local d'EE-M à fêter au champagne le départ d'une fille que je ne connais absolument pas :lol: . mais très agréable, vu qu'elle a offert le champagne à tous les amis de ses amis :mrgreen:
si tu veux faire pareil :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
John-JohnHomme
Souverain
Souverain
 
Messages: 1377
Inscription: Lun 3 Déc 2007 20:51
Ville: TALENCE/le HAILLAN
Année d'étude: M2 science po | sécurité globale

Re: [LLB] Récit d'un étudiant qui en veut un peu au système

Messagepar babidibou le Lun 28 Avr 2008 21:07

coucou à tous...
Est ce que vous trouvez normal que la première du classement ( donc celle avec le plus de points hors LLB... et en l'occurence une amie à moi...) ne puisse pas choisir la destination qu'elle avait mis en 1er????
Je suis assez traumatisée par cette réunion....( me concernant tout va bien je pars en espagne dans la ville que j'avais choisi...) Mais je me demande comment, les LLB alors qu'ils ont deja des points en plus et une université prioritaire ( KENT), peuvent venir bouffer les choix des autres... j'ai un peu de mal à le digérer!!...Que pouvait elle faire de mieux qu'être premiere du classement?? (sachant qu'elle ne pouvait pas faire LLB puisque cumulant deja deux enseignements..)
Je trouve ça assez dur...
Sur ce, bons exams à tous!
Avatar de l’utilisateur
babidibouNon spécifié
La Villageoise
 
Messages: 1
Inscription: Ven 15 Fév 2008 16:50
Ville: bordeaux
Année d'étude: Licence 2 ( série 1)

Re: [LLB] Récit d'un étudiant qui en veut un peu au système

Messagepar erasoft le Mar 29 Avr 2008 00:23

C'est malheureusement la règle, nous l'avons découvert en avril, après un an et demi de LLB. L'explication est simple : nous avons fourni un effort supplémentaire par-rapport à un étudiant en droit lambda pendant 2 ans. Lors de notre inscription, on nous avait bien dit, soit vous partez à Kent, soit vous aurez trimé pendant 2 ans pour rien, ce qui est un risque à mon avis supérieur au fait de ne pas partir dans la fac de son premier choix.

Simple précision : nous sommes 13, il y avait 7 places pour Kent (une huitième à la dernière minute ?!!), nous avons appris ce "super-privilège" lors de la première réunion, en même temps que tous les autres, il n'y avait donc aucune surprise, ni pour nous, ni pour ton amie, ni pour aucun des candidats. Mathématiquement, cela faisait 5 personnes qui allaient ailleurs qu'à Kent. Ceux qui étaient dans cette situation ont toujours tenus informés la responsable Erasmus, à qui on a déposé les dossiers, de nos voeux. Il suffisait de poser la question à la secrétaire, à défaut de la poser à un LLB (et beaucoup m'ont demandé qu'elle était mon second choix), pour se préparer à la chose.

Il me semble qu'il n'est pas utile de blâmer les étudiants en LLB (qui n'y sont pour rien), ni même l'administration (ça, je m'en charge), pour le coup, mais plutôt l'agence de la commission européenne qui attribue le nombre de places dont peuvent bénéficier les étudiants Erasmus dans les universités hôtes. S'il devait y avoir un responsable, ce serait plutôt cette agence, mais je ne suis pas convaincu qu'il soit nécessaire qu'il y en ait un.

Ton amie devait certainement vouloir partir au Trinity College ; la situation est identique pour Maastricht, qui n'a également qu'une seule place (et je connais également une personne qui souhaitait y aller, et mieux, la personne qui y va, les deux se sont croisés, inutile de dire qu'ils seront amis... et en plus, il se demandait s'il avait vraiment envie de partir... aha !).
Avatar de l’utilisateur
erasoftHomme
Salomon
Salomon
 
Messages: 871
Inscription: Mer 24 Oct 2007 00:40
Ville: Paris-sur-Styx
Année d'étude: Dans les toilettes de l'école d'avocats

Re: [LLB] Récit d'un étudiant qui en veut un peu au système

Messagepar Deepack le Mar 29 Avr 2008 09:13

erasoft a écrit:C'est malheureusement la règle, nous l'avons découvert en avril, après un an et demi de LLB. .

Non, je vous l'avais dit en février. Tu ne me croyais même pas...

erasoft a écrit:Il y a une erreur de compréhension au sujet des LLB. Nous avons effectivement une prime d'au moins une dizaine de points par-rapport aux autres étudiants candidats, mais cela ne fait pas de nous des prioritaires : nous sommes justes avantagés dans le barème. Mais en théorie, un bon étudiant avec des mentions B peut parfaitement passer devant un étudiant LLB.
Avatar de l’utilisateur
DeepackHomme
Fondateur - Admin
Fondateur - Admin
 
Messages: 1973
Inscription: Sam 22 Sep 2007 21:17
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Avocat - Diplomé Master 2 droit des affaires

Re: [LLB] Récit d'un étudiant qui en veut un peu au système

Messagepar erasoft le Mar 29 Avr 2008 16:57

Aha, la casserole ! :D
Avatar de l’utilisateur
erasoftHomme
Salomon
Salomon
 
Messages: 871
Inscription: Mer 24 Oct 2007 00:40
Ville: Paris-sur-Styx
Année d'étude: Dans les toilettes de l'école d'avocats

Re: [LLB] Récit d'un étudiant qui en veut un peu au système

Messagepar erasoft le Lun 23 Juin 2008 12:46

Précédemment : le 22 avril, la réunion de pré-affectation avait vu la sélection de 8 étudiants en LLB, sur des critères ésotériques, alors que 7 places seulement étaient initialement prévues.

Nouvel addendum en date du 23 juin, au sortir de la réunion d'affectation définitive.

Surtout, première règle du Fight Club, ne jamais faire confiance, à l'administration. Vivre avec la présomption irréfragrable que l'administration veut vous entuber, fonctionne comme une boite noire, et décide sur des critères changeants, peu communicables, ou peu communiqués. Ne vous fiez à rien et surtout pas aux annonces qui vous disent que tout est clair.

Aujourd'hui, donc, réunion d'affection définitive. D'après la présentation qui en avait été faite, elle était simplement formelle. Ceux qui avaient une place avaient un "droit à partir". En réalité, c'était "évidemment" une véritable foire d'empoignes.

En gros :

Les étudiants qui étaient en deuxième session (peu importe le semestre d'ailleurs) n'étaient pas affectés. En tout cas, il faudra attendre les résultats de la deuxième session. Ce n'est qu'ensuite, au vu des places laissés disponibles, que pourra se faire une affectation définitive.. mais "évidemment", il n'y a déjà plus de places disponibles. Donc, passer au rattrapage dans son année d'études signifie tout simplement ne pas partir. Point barre.

Seule exception exceptionnelle qui confirme la règle : un étudiant LLB qui part à Kent mais est en seconde session garde sa place, à condition qu'il valide encore son année, parce que cette place suppose des pré-requis, et qu'aucun étudiant en dehors de ceux qui font LLB ne peuvent y satisfaire. Ceux qui sont en LLB, mais n'étaient pas sélectionnés pour partir à Kent sont en revanche remis dans le "pot commun", et donc, ne peuvent partir que pour autant qu'il reste des places disponibles. Je ne sais pas si, même alors, le super-privilège joue encore ; mais je doute même qu'une seule place soit encore aujourd'hui non attribuée.

Corollaire de cela, des étudiants candidats pour partir en Erasmus ont pu avoir une surprise, et d'autre, une très mauvaise. En effet, vu le vide qui avait été réalisé en excluant tous ceux qui étaient encore à la deuxième session, il a bien fallu ré-attribuer les places. Principalement, elles ont été réattribuées à des étudiants qui n'avaient pas été affectés. Ainsi, l'avant-dernier étudiant dans le classement général part à Trinity College sans l'avoir demandé, université dont certains auraient été prêt à payer pour pouvoir y partir (2 places). Hors, forcément, la trentaine de personnes qui auraient voulu demander Trinity (ou d'autres universités tout aussi demandées) ont trouvé cela injuste : si on veut que la sélection se fasse sur le mérite, on ne procède pas de cette manière. Et ben, l'administration y a pensé, il suffisait "évidemment" d'envoyer une lettre pour confirmer que l'on se maintenait dans son premier choix, même si lors de la réunion de pré-affectation, l'étudiant avait déjà été affecté dans une autre universités. Or, la plupart des étudiants n'étaient absolument pas au courant. Je confirme en avoir vaguement entendu parler, mais, en tout cas, certainement pas dans l'amphi lors de la réunion. De nombreux étudiants qui auraient pu aller dans l'université de leur premier choix ne vont donc pas y aller pour une bête question de lettre.

Voilà pour les renseignements les plus utiles, et les moins susceptibles d'évoluer pour les années suivantes.

En revanche, j'en profite pour pousser un énorme coup de gueule, pour l'indigence administrative, la détestabilité de la directrice de ce service, et, corrélativement, l'accessibilité et la compétence des autres agents.

OUI l'université a clairement menti, en organisant une réunion de pré-affectation le 22 avril alors même que les résultats du premier semestre étaient bien parus, et a donc inscrit des étudiants en Erasmus, les a affecté à une université, en sachant parfaitement que ces étudiants, sauf cas exceptionnels, ne partiraient pas en Erasmus, et, par ce fait, ont occupé les places alors que d'autres étudiants auraient voulu partir dans ces universités, mais ne l'aurons pas pu parce qu'il fallait envoyer une lettre, mais encore fallait-il savoir qu'un réajustement aurait lieu par la suite, et que la situation était encore incertaine. Lorsqu'on dit que le classement est insusceptible de modification, cela veut dire qu'il n'est pas modifiable, dans un sens comme dans l'autre. C'est une usine à générer de la frustration. En droit, cette pratique s'appelle un dol.

OUI l'université est hypocrite, mais cela dépasse l'entendement ne voulant pas assumer cette situation, l'université n'a tout simplement pas envoyé de convocations à la réunion aux étudiants qui étaient en deuxième session. Seule une étudiante (LLB, par malheur) s'est pointée (parce qu'elle en a entendu parler par nous), pour apprendre qu'elle ne partirait pas, à Trinity College justement. Elle était évidemment inconsolable.

Mention spéciale en revanche à Mme Véronique Lacorre, directrice du service des relations internationales, avec qui j'ai du tout simplement entrer en conflit pour obtenir les quelques renseignements donnés plus haut. En effet, elle ne pouvait comprendre que je parle au nom d'autres étudiants. La première est actuellement encore dans l'Eurostar pour passer un entretien d'embauche à Londres, les autres n'ont tout simplement pas été convoqués à la réunion, mais auraient du se pointer (alors que pour eux, la situation est claire dans leur esprit, et je ne sais pas comment leur annoncer qu'en fait, ils n'ont aucune chance de partir..). La discussion a pris un tournant considérablement détestable à partir du moment où cette personne m'a directement affirmé que j'avais été manipulé par ma prof de LLB pour venir poser des questions. C'est vrai que les étudiants se moquent de savoir s'ils partent à Kent, Bristol, Trinity, ou s'ils doivent rester sur Bordeaux, alors que beaucoup ont déjà déposé un préavis pour quitter leur appartement ou réservé un moyen de transport et d'hébergement sur place, ça change quand même beaucoup de choses. Elle conserve encore un minimum de considération parce qu'elle est l'autorité en dernier ressort ; qu'elle maitrise son sujet, ou pas, elle a toujours raison, et c'est bien ça qui fait peur, convaincue qu'elle a toujours raison, et n'envisageant des rapports administration-usagers que sur la base de la rétention d'informations, de la manipulation et de l'insulte, le tout sur un ton hautain et misérablement condescendant.

Bref, cette pratique est une honte.

En revanche, que soient ici salués la compétence, le calme, le sang-froid et l'accessibilité de Mélodie Lebreton, chargée de gérer les étudiants Erasmus partants. Si des personnes comme elles devaient gérer ce service, il y a fort à parier qu'il gérerait bien mieux les étudiants, et à coup sûr, beaucoup plus humainement, et beaucoup plus efficacement que sur la seule base du rapport de force administration/usagers.

Quant à moi, je pars, donc, c'est sûr, mais cela a toujours un goût amer, car j'ai toujours l'impression de pouvoir me faire manger à n'importe quelle sauce. Tant que je ne suis pas revenu, ai mon M1 validé, et mon LLB validé, je ne serais sûr de rien.
Dernière édition par erasoft le Lun 23 Juin 2008 14:05, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
erasoftHomme
Salomon
Salomon
 
Messages: 871
Inscription: Mer 24 Oct 2007 00:40
Ville: Paris-sur-Styx
Année d'étude: Dans les toilettes de l'école d'avocats

Re: [LLB] Récit d'un étudiant qui en veut un peu au système

Messagepar Caro le Lun 23 Juin 2008 12:54

erasoft a écrit:La première est actuellement encore dans l'Eurostar pour passer un entretien d'embauche à Londres,
=>>>>> Angie??? Elle part ou pas alors? Tu m'envoies un mssg privé pour m'esspliquer?

Je finis mes exams et après je vous raconte le sketch des inscriptions à l'IEJ, c'est pas mal aussi dans le style!
Avatar de l’utilisateur
CaroFemme
Melchior
Melchior
 
Messages: 707
Inscription: Lun 3 Mar 2008 19:38
Ville: bordeaux
Année d'étude: inspectrice des douanes, ex esclave, ex pro des concours en tous genres

Re: [LLB] Récit d'un étudiant qui en veut un peu au système

Messagepar Usk le Lun 23 Juin 2008 13:19

La prochaine fois que j'ai un pseudo débat ésotérique autour de la table un dimanche midi, je saurais où envoyer les intéressés. Y'a de quoi écrire un bouquin ou balancer des baffes, au choix :twisted: ou les deux :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
UskHomme
Melchior
Melchior
 
Messages: 546
Inscription: Lun 19 Nov 2007 18:11
Ville: Lyon
Année d'étude: M2 droit public des affaires (2009/2010)

Re: [LLB] Récit d'un étudiant qui en veut un peu au système

Messagepar John-John le Lun 23 Juin 2008 13:24

Caro a écrit:Je finis mes exams et après je vous raconte le sketch des inscriptions à l'IEJ, c'est pas mal aussi dans le style!


caro qui raconte un sketch, c'est encore mieux que Coluche . . . . :mrgreen:

C'est l'histoire d'un type . . .
Avatar de l’utilisateur
John-JohnHomme
Souverain
Souverain
 
Messages: 1377
Inscription: Lun 3 Déc 2007 20:51
Ville: TALENCE/le HAILLAN
Année d'étude: M2 science po | sécurité globale

Re: [LLB] Récit d'un étudiant qui en veut un peu au système

Messagepar Deepack le Lun 23 Juin 2008 13:46

erasoft a écrit:
Quant à moi, je pars, donc, c'est sûr, mais cela a toujours un goût amer, car j'ai toujours l'impression de pouvoir me faire manger à n'importe quelle sauce. Tant que je ne suis pas revenu, ai mon M1 validé, et mon LLB validé, je ne serais sûr de rien.

Ayant testé Erasmus, je peux te dire que ton périple vient tout juste de commencer... bon courage ;)

ça me fait penser que je dois faire un petit rapport sur mon année pour montrer comment ça se passe en réalité
Avatar de l’utilisateur
DeepackHomme
Fondateur - Admin
Fondateur - Admin
 
Messages: 1973
Inscription: Sam 22 Sep 2007 21:17
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Avocat - Diplomé Master 2 droit des affaires

Re: [LLB] Récit d'un étudiant qui en veut un peu au système

Messagepar Usk le Lun 23 Juin 2008 14:00

C'est bien, erasmus fonctionne sur des bases de peur et de terreur de l'incertain. Ce sont les meilleures drogues naturelles certains diront :twisted:
Avatar de l’utilisateur
UskHomme
Melchior
Melchior
 
Messages: 546
Inscription: Lun 19 Nov 2007 18:11
Ville: Lyon
Année d'étude: M2 droit public des affaires (2009/2010)

Re: [LLB] Récit d'un étudiant qui en veut un peu au système

Messagepar Yo-WaN le Lun 23 Juin 2008 14:01

Oh ce bordel ! C'est vraiment la foire à la magouille le LLB et Erasmus en général ...

[modéré par Deepack]
Pourquoi le droit des affaires ?
Pour l'argent et la magouille !
Avatar de l’utilisateur
Yo-WaNHomme
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1072
Inscription: Dim 3 Fév 2008 21:11
Ville: France
Année d'étude: Prépa CRFPA

Re: [LLB] Récit d'un étudiant qui en veut un peu au système

Messagepar erasoft le Lun 23 Juin 2008 14:03

En fait, dans l'idée, je pressens que c'est un processus de punctation administratif. On a des infos petit à petit, des formalités à accomplir petit à petit, mais tout le temps. Intéressant sur le plan scientifique, détestable lorsqu'on est l'usager.

Yo-WaN a écrit:[modéré par Deepack]

Fort heureusement, aucun frais n'a été déboursé pour les inscriptions, ni à Kent, ni ailleurs. En revanche, des étudiants ont déjà abandonné leur appart, ou réservé leurs billets en avance (pour qu'ils coutent moins chers) alors qu'en fait, ils ne partent pas.

Maintenant, je sens que je vais rire quand ma prof de LLB va lire le mail que je lui ai envoyé, pour l'informer qu'elle m'a manipulé. Quand je pense que c'est cette prof qu'on a envoyé en première ligne, et qu'elle nous a toujours aidé, et qu'elle a affronté cette [vous êtes surs que les insultes sont vraiment interdites sur ce forum ?] tout au long de l'année, pour qu'elle donne des infos contradictoires en ne maitrisant sciemment pas son sujet... Elle mérite une médaille.
Dernière édition par erasoft le Lun 23 Juin 2008 17:40, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
erasoftHomme
Salomon
Salomon
 
Messages: 871
Inscription: Mer 24 Oct 2007 00:40
Ville: Paris-sur-Styx
Année d'étude: Dans les toilettes de l'école d'avocats

Re: [LLB] Récit d'un étudiant qui en veut un peu au système

Messagepar Yo-WaN le Lun 23 Juin 2008 14:07

[modéré par Deepack]
Pourquoi le droit des affaires ?
Pour l'argent et la magouille !
Avatar de l’utilisateur
Yo-WaNHomme
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1072
Inscription: Dim 3 Fév 2008 21:11
Ville: France
Année d'étude: Prépa CRFPA

Re: [LLB] Récit d'un étudiant qui en veut un peu au système

Messagepar Usk le Lun 23 Juin 2008 14:09

Yo-WaN a écrit:[modéré]


Moi je dis que c'est une belle perche tendue pour que Mr erasoft lance des investigations et qu'il fasse tomber des têtes sur erablog :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
UskHomme
Melchior
Melchior
 
Messages: 546
Inscription: Lun 19 Nov 2007 18:11
Ville: Lyon
Année d'étude: M2 droit public des affaires (2009/2010)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Erasmus

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron