Vous voyez, ce n'est pas de la mauvaise volonté...

Vous voyez, ce n'est pas de la mauvaise volonté...

Messagepar Nikopole le Mar 12 Mar 2013 12:05

Image
Si tu ne veux pas perdre, ne va pas jusqu'au tribunal.
Avatar de l’utilisateur
NikopoleHomme
Magnum
Magnum
 
Messages: 94
Inscription: Sam 7 Juil 2012 20:43
Ville: Pessac
Année d'étude: M1 Droit des affaires

Re: Vous voyez, ce n'est pas de la mauvaise volonté...

Messagepar Caribou25 le Mar 12 Mar 2013 13:40

Certes, mais on peut faire dire à une étude ce que l'on veut (cf autorisation de mise sur le marché des médicaments dangereux pour la santé)
et peut-être qu'un aspect sociologique est à prendre en compte, car en répandant que les filles n'ont rien d’intéressant à dire, les hommes n'écoutent pas. Cependant, le manque d'intérêt de certaine conversation n'est ni un propre de la femme ni celui de l'homme. Faut entendre les ados discuter au fond du bus....
La liberté d'expression ne s'use que lorsque l'on ne s'en sert pas (Canard)
Avatar de l’utilisateur
Caribou25Non spécifié
Impérial
Impérial
 
Messages: 134
Inscription: Ven 14 Sep 2012 09:57
Ville: Merignac
Année d'étude: M1 droit privé général/ IEJ CRFPA

Re: Vous voyez, ce n'est pas de la mauvaise volonté...

Messagepar Ellion Kayerd le Mar 12 Mar 2013 16:27

Ta femme, tu l'écoutes ou tu la quittes.
Avatar de l’utilisateur
Ellion KayerdHomme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 310
Inscription: Dim 3 Jan 2010 02:16
Ville: Pessac
Année d'étude: Master 1 Droit Pénal et carrières judiciaires

Re: Vous voyez, ce n'est pas de la mauvaise volonté...

Messagepar Pifpaf le Lutin le Mar 12 Mar 2013 19:34

"Les voies des femmes, plus aiguës et musicales"

Aiguës pour certaines peut être. Mais musicales. Musicales ??? O_O
Et moi quand je pète, ça fait des paillettes.

1,2,3
quand la science justifie le sexisme.

Parait qu'on préfère le rose parce que quand on était cromagnone on faisait la cueillette.

Dites moi quel est ce magnifique journal, qu'on sache quel imbécile publie des trucs aussi grotesques.
Si vous avez été déçu par le Super, essayez donc le Génial! Le Génial, c'est Super!
(attention aux coups de pompe)
Avatar de l’utilisateur
Pifpaf le LutinFemme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 392
Inscription: Dim 28 Déc 2008 14:13
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Master 2 Droit du travail et de la protection sociale (2012 2013)

Re: Vous voyez, ce n'est pas de la mauvaise volonté...

Messagepar Nikopole le Mer 13 Mar 2013 02:02

@Caribou25 : on peut faire dire à une étude ce que l'on veut... Mais quand celle-ci est confirmée ensuite par plusieurs autres universités (qui ne sont pas des lobby pharmaceutiques), cela mérite un peu d'attention.


@PifPaf : le terme "musicale" est ici à prendre sous l'angle scientifique, notamment par le biais de la physique acoustique ; les harmoniques transportées par le timbre féminin sont spectralement différents, et ont une consonance plus claire.
"L'imbécile" qui publie ceci est le professeur Peter Woodruff du département de Psychiatrie et Génomique Médicale de l'université de Sheffield.
Voici plusieurs liens :

On peut noter la validation simultanée de l'étude par les Comité National de Médecine américain et britannique.
Si tu ne veux pas perdre, ne va pas jusqu'au tribunal.
Avatar de l’utilisateur
NikopoleHomme
Magnum
Magnum
 
Messages: 94
Inscription: Sam 7 Juil 2012 20:43
Ville: Pessac
Année d'étude: M1 Droit des affaires

Re: Vous voyez, ce n'est pas de la mauvaise volonté...

Messagepar Pifpaf le Lutin le Mer 13 Mar 2013 23:15

Combien de femmes dans ces comités de validation ?

Quel est l'intérêt de ce genre d'étude ?

Une activité cérébrale différente suivant l'écoute d'une voie féminine ou masculine, d'accord. Peut-on en déduire pour autant que c'est la voie féminine qui est la plus difficile à écouter ?

Selon toi « le terme "musical" est ici à prendre sous l'angle scientifique, notamment par le biais de la physique acoustique ; les harmoniques transportées par le timbre féminin sont spectralement différents, et ont une consonance plus claire. »

Qu’on me parle de volume sonore ou de fréquence, soit. Ces données sont mesurables en décibels ou en hertz. Mais la musicalité n’est pas mesurable, pour la bonne et simple raison qu’il s’agit d’une donnée éminemment subjective. C’est une question de goût. Les voix d’hommes ont toutes sortes de raisons d’être musicales à mon goût. Je préfère d’ailleurs les chanteurs hommes.

Tu me parles de spectre. Il ne s’agit que de l’analyse des fréquences d’un son. Il ne s’agit ni de musicalité, ni de clarté (qui ne se définit pas plus scientifiquement que la musicalité). Il s’agit seulement d’étudier si le son est composé de fréquences aigües ou graves.

D’où l’imbécilité.

Encore faut-il savoir si l’imbécilité vient du journaliste ou de l’auteur de l’étude.
Remarquons qu'être professeur n'empêche pas de dire des conneries.

L’original de l’article est ici (en vrai, il s’agit d’un extrait, l’original coûte quand même 30 dollars) :
http://www.sciencedirect.com/science/ar ... 1905002740
Cet article dit juste que les voix féminines et masculines font fonctionner différentes régions des cerveaux masculins testés.
"The results of this study demonstrate that, in the male brain, the perception of male and female voices activates distinct brain regions."
En aucun cas il n'est fait allusion au fait que les voix féminines sont moins bien comprises.

Un article de journal qui s’appuierait sur une étude scientifique pour affirmer que les hommes qui ont une tendance à la mythomanie ont une petit bitte, ça choquerait. A minima, le lecteur trouverait ça louche. (Encore que la mythomanie se diagnostique et que la longueur de la bitte se mesure, contrairement à la prétendue musicalité d’une voix).

Mais pour les femmes, non, on peut sortir d’immenses conneries, ça ne choque personne. Ça n’éveille même pas un sourcil de doute du moment que le monsieur il a dit que c’est scientifiquement prouvé.
Si vous avez été déçu par le Super, essayez donc le Génial! Le Génial, c'est Super!
(attention aux coups de pompe)
Avatar de l’utilisateur
Pifpaf le LutinFemme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 392
Inscription: Dim 28 Déc 2008 14:13
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Master 2 Droit du travail et de la protection sociale (2012 2013)

Re: Vous voyez, ce n'est pas de la mauvaise volonté...

Messagepar Althy le Jeu 14 Mar 2013 01:13

Une bite par contre, ça ne prend qu'un T. Au repos en tout cas.
Avatar de l’utilisateur
AlthyHomme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 280
Inscription: Sam 19 Juin 2010 21:47
Année d'étude: Master 2 Gestion du patrimoine privé (Droit)

Re: Vous voyez, ce n'est pas de la mauvaise volonté...

Messagepar Nikopole le Jeu 14 Mar 2013 14:50

Je ne veux pas rentrer dans le débat systématique du sexisme dès que la Science met en relief certains paramètres affectant d'une manière ou d'une autre les relations homme/femme, parce que ce débat n'a tout bonnement pas sa place. Bon, ici, par contre je suis d'accord, le journaliste rapportant sous cette forme là le résultat de l'étude est complètement idiot oui, car cela n'a rien à voir avec l'étude elle-même.


Ces données sont mesurables en décibels ou en hertz. Mais la musicalité n’est pas mesurable, pour la bonne et simple raison qu’il s’agit d’une donnée éminemment subjective. C’est une question de goût. Les voix d’hommes ont toutes sortes de raisons d’être musicales à mon goût. Je préfère d’ailleurs les chanteurs hommes.
Tu me parles de spectre. Il ne s’agit que de l’analyse des fréquences d’un son. Il ne s’agit ni de musicalité, ni de clarté (qui ne se définit pas plus scientifiquement que la musicalité). Il s’agit seulement d’étudier si le son est composé de fréquences aigües ou graves.


Comme le disent les deux chercheurs, la voix des femmes est composée d'un spectre d'harmoniques plus complexes que celle des hommes. Les intervalles inter-fréquences sont moins espacés, ce qui constitue donc un maillage, une trame spectrale plus fournie ; tel qu'on le retrouve en analysant globalement la musique. C'est pour cela que la relation entre musique et voix féminine est faite ici, et le terme "musicalité" employé. Ce n'est pas une vue de l'esprit ou quoi que ce soit. De même pour la clarté, c'est quelque chose de neurologiquement mesurable en terme d'interprétation, et est directement lié à la zone cérébrale active :
"This research could also explain why female voices are considered to be clearer then male voices. This could be linked to the fact that female voices are interpreted in the auditory part of the brain, and are therefore more easily decoded."


Cet article dit juste que les voix féminines et masculines font fonctionner différentes régions des cerveaux masculins testés.
"The results of this study demonstrate that, in the male brain, the perception of male and female voices activates distinct brain regions."
En aucun cas il n'est fait allusion au fait que les voix féminines sont moins bien comprises.


Sans être moins bien comprises, elles posent en tous cas plus de difficultés au cerveau dans son analyse. Le résultat à la fin est le même, nous sommes d'accord, mais le temps d'assimilation est différent :
"The female voice is actually more complex than the male voice, due to differences in the size and shape of the vocal cords and larynx between women and men, and also due to women having greater natural 'melody' in their voices.. This causes a more complex range of sound frequencies than in a male voice [...] the fact that the female voice is so much more complex that the brain would find it much harder to create a false female voice accurately than a false male voice".

En fait, ceci est simplement mit en relief par l'étude des hallucinations et le fait que les voix, lors de ces hallucinations, sont à dominantes masculines, car plus faciles pour le cerveau à "modéliser" que les voix féminines.
Si tu ne veux pas perdre, ne va pas jusqu'au tribunal.
Avatar de l’utilisateur
NikopoleHomme
Magnum
Magnum
 
Messages: 94
Inscription: Sam 7 Juil 2012 20:43
Ville: Pessac
Année d'étude: M1 Droit des affaires

Re: Vous voyez, ce n'est pas de la mauvaise volonté...

Messagepar Linoa le Jeu 14 Mar 2013 15:40

Et l'inverse dans tout ça ? Quid des voix masculines sur les cerveaux féminins ? Parce que si l'on obtient des résultats complètement opposés, il n'y a pas plus de recherche à faire pour connaître la conclusion logique à cette question...
Avatar de l’utilisateur
LinoaFemme
Souverain
Souverain
 
Messages: 2214
Inscription: Mar 15 Jan 2008 16:26
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Padawan

Re: Vous voyez, ce n'est pas de la mauvaise volonté...

Messagepar Nikopole le Jeu 14 Mar 2013 16:34

@Linoa : quelques études ont été menées sur l'effet de la voix masculine sur le cerveau féminin, notamment cette étude là : http://www.sciencedaily.com/releases/2011/09/110912143359.htm.

Elle démontre qu'une voix masculine profonde, caverneuse, relativement basse, booste les capacités mémorielles féminines. Entendre ce timbre permet aux femmes de mieux mobiliser (plus efficacement, et de manière plus rapide) leur mémoire et de restituer une gamme d'éléments mémorisés plus large :

"Our findings demonstrate that women's memory is enhanced with lower pitch male voices, compared with the less attractive raised pitch male voices. Our two experiments indicate for the first time that signals from the opposite-sex that are important for mate choice also affect the accuracy of women's memory."
Si tu ne veux pas perdre, ne va pas jusqu'au tribunal.
Avatar de l’utilisateur
NikopoleHomme
Magnum
Magnum
 
Messages: 94
Inscription: Sam 7 Juil 2012 20:43
Ville: Pessac
Année d'étude: M1 Droit des affaires

Re: Vous voyez, ce n'est pas de la mauvaise volonté...

Messagepar Caribou25 le Jeu 14 Mar 2013 17:49

Vu ce que dit Nikopole sur la capacité des voix masculines à nous faire mieux retenir ce qu'elles disent, ne serait-il pas intéressant de n'autoriser que les professeurs hommes à donner des cours, afin que nous soyons de bon juriste ?
Spoiler: Afficher
C'est une idée totalement absurde, mais logique tout autant que certaines études scientifiques. Je pense par ailleurs qu'il faudrait enquêter sur les raisons qui ont poussé un scientifique à faire une telle étude. Se ménagerait-il une preuve pour un divorce au tord exclusif ....même si je sais pas si ça existe dans son pays
La liberté d'expression ne s'use que lorsque l'on ne s'en sert pas (Canard)
Avatar de l’utilisateur
Caribou25Non spécifié
Impérial
Impérial
 
Messages: 134
Inscription: Ven 14 Sep 2012 09:57
Ville: Merignac
Année d'étude: M1 droit privé général/ IEJ CRFPA

Re: Vous voyez, ce n'est pas de la mauvaise volonté...

Messagepar Calypso le Jeu 14 Mar 2013 18:27

Linoa a écrit:Et l'inverse dans tout ça ? Quid des voix masculines sur les cerveaux féminins ? Parce que si l'on obtient des résultats complètement opposés, il n'y a pas plus de recherche à faire pour connaître la conclusion logique à cette question...


Haha !!!

ça m'intéresse aussi de savoir tiens !!! :lol:
*Petit frère est enfin né!*
"Tout le monde veut devnir un cat...parce-qu'un chat quand il est cat retooombe sur ses pattes !"
Avatar de l’utilisateur
CalypsoNon spécifié
Souverain
Souverain
 
Messages: 1297
Inscription: Mar 19 Fév 2008 19:50
Ville: Bordeaux
Année d'étude: M1 Pénal 2011, M2 2012, IEJ prépa CRFPA

Re: Vous voyez, ce n'est pas de la mauvaise volonté...

Messagepar Pifpaf le Lutin le Ven 15 Mar 2013 07:04

Nikopole, pourrais-tu donner la source de tes citations ?

Sinon, désolé, je ne vois pas en quoi la complexité d'un son fait sa musicalité. Ni de sa clarté.

Ah oui, désolé Althy (tu m'as bien fait rire en tout cas), biTe. J'utilise pas souvent ce mot (à l'écrit). :D
Si vous avez été déçu par le Super, essayez donc le Génial! Le Génial, c'est Super!
(attention aux coups de pompe)
Avatar de l’utilisateur
Pifpaf le LutinFemme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 392
Inscription: Dim 28 Déc 2008 14:13
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Master 2 Droit du travail et de la protection sociale (2012 2013)

Re: Vous voyez, ce n'est pas de la mauvaise volonté...

Messagepar Nikopole le Ven 15 Mar 2013 19:35

Les citations viennent de l'article publié en premier lieu par l'Université de Sheffield elle-même (notamment des deux professeurs à l'origine de l'étude) : http://www.shef.ac.uk/news/nr/422-1.174743.

Plus un son possède un spectre complexe en terme d'harmoniques (cf Fourier), plus il est "musical". On fait juste ce rapprochement car l'étude de la musique donne un spectre extrêmement complexe, donc plus un son se rapproche de ce spectre, plus on lui lie une "musicalité". Il se trouve que la voix féminine est plus spectralement complexe que la voix masculine, elle est donc plus "musicale". Pour le comprendre, il faut se débarrasser du caractère subjectif que l'on accorde à l'adjectif musical ; il ne s'agit pas ici de savoir si la voix féminine est plus douce, plus agréable ou plus jolie à entendre.
Si tu ne veux pas perdre, ne va pas jusqu'au tribunal.
Avatar de l’utilisateur
NikopoleHomme
Magnum
Magnum
 
Messages: 94
Inscription: Sam 7 Juil 2012 20:43
Ville: Pessac
Année d'étude: M1 Droit des affaires

Re: Vous voyez, ce n'est pas de la mauvaise volonté...

Messagepar Pifpaf le Lutin le Sam 16 Mar 2013 19:44

Nikopole a écrit:Plus un son possède un spectre complexe en terme d'harmoniques (cf Fourier), plus il est "musical".


Non. Non, je suis désolée.
Définir la musicalité par la complexité d'un spectre, ça n'a rien de scientifique, c'est un parti pris.
Dans ce cas là, je peux définir la beauté d'un tableau par la quantité de couleur qu'il contient. C'est aussi peu scientifique.
La musique ne se définit pas scientifiquement, tout comme l'art. La science a ses limites, et il faut les respecter. Sinon, on en vient à affirmer des choses fausses, et ça peut se révéler destructeur.

Nikopole a écrit:Pour le comprendre, il faut se débarrasser du caractère subjectif que l'on accorde à l'adjectif musical ; il ne s'agit pas ici de savoir si la voix féminine est plus douce, plus agréable ou plus jolie à entendre.


Non, on ne peut pas se débarrasser du caractère subjectif que l'on accorde à l'adjectif musical. Ce n'est pas possible. Et le scientifique qui pense pouvoir donner sa propre définition au terme musical est quelqu'un qui n'a pas d'éthique.
Le problème dans tout ça, c'est qu'on dit "les voix féminines sont plus musicales. Mais non, il ne s'agit pas de VOTRE sens de la musicalité mais le mien, celui débarrassé de toute subjectivité, il s'agit d'un analyse spectrale."
Le fait de définir la musicalité par une analyse spectrale est... subjectif. C'est le parti pris de dire "un spectre fourni, c'est musical".
Ben non, ça dépend. ça dépend de la musique, de l'instrument, des traditions musicales. Certains disent "la techno c'est pas de la musique". Va-z-y balance l'analyse spectrale, ça n'y changera strictement rien. Désigner un son ou un assemblage de sons comme musical (comme étant de la musique), c'est un choix esthétique.

Et le danger dans tout ça ?

Nikopole a écrit:Je ne veux pas rentrer dans le débat systématique du sexisme dès que la Science met en relief certains paramètres affectant d'une manière ou d'une autre les relations homme/femme, parce que ce débat n'a tout bonnement pas sa place.


Ah bon.
Et bien non. Dire que les femmes ont des voix musicales (la grâce féminine...) fait qu'elles sont moins bien comprises par les hommes ("vous voyez, ce n'est pas de la mauvaise volonté...") ça a tout à fait place dans le débat.
Le scientifique se doit d'énoncer des résultats qui ne doivent pas être pervertis par les journalistes. Et là, ça ne peut pas rater, l'étude se place sur un terrain glissant, et ça ne loupe pas, paf ! vazy que dans tout les journaux torchons on va allez balancer des conneries sexistes, qui plus est justifiées parce qu'elles sont scientifiquement prouvées.

Le problème des études à la con qui nous prennent pour des connes (http://www.slate.fr/story/34543/neurose ... our-connes) c'est que ces pseudos vérités sont relayées, lues, entendues. Et que, bien que fausses, elles ont un impact. A force de dire aux nanas : "vous êtes nulles en maths, vous ne savez pas lire une carte, vous avez un sens de l'orientation pourri, vous n'êtes pas compréhensibles pas les hommes", cela prédétermine des comportements. Les filles décident que les maths c'est pas pour elles. Elles décident que ne pas savoir lire un carte, c'est normal (alors qu'elles n'ont jamais appris / essayé) et elles se font maltraiter par le sexe opposé "c'est normal que je ne te comprenne pas, t'a une voix trop musicale".

A force de nous assener qu'on est des courgettes, on risque bel et bien de s'en persuader, d'être traitée comme telles, et de le devenir.

Ces études permettent de plus de remettre en cause des avancées: la mixité à l'école. Puisque les voix sont moins bien perçues différemment par l'un et l'autre sexe, puisque Barbie est nulle en maths, puisque Ken est nul en français, et bien quel est l'intérêt d'avoir un enseignement unique ?
Or la mixité, c'est ce qui permet de traiter le plus également les filles et les garçons. Sinon, c'est les filles au chant (ou à la couture), et les garçons à la trigonométrie (demande à tes grands parents).

Et plus bassement, elles rompent les relations hommes/femme. Puisque Ken ne comprend pas Barbie, à quoi ça sert qu'elle lui parle ? Puisque Ken ne comprend pas Barbie, à quoi ça sert qu'il essaye de l'écouter ?

Et tout ça ne finit par alimenter qu'une chose : la domination masculine.

Les enfants n'héritent pas des différences intellectuelles. Ils les apprennent. Ils sont le résultat de ce que nous attendons d’un garçon ou d’une fille. Et plus ils grandissent, plus les différences se font sentir.

Alors voilà, si d'une fille on attend : de la compréhension, de la gentillesse, de la grâce, un air fragile, une certaine douceur, une écoute attentive etc. et bien elles le deviennent en majorité (j'ai bien dit en majorité).
Si d'un garçon on trouve normal qu'il soit brutal, qu'il parle sans écouter personne, qu'il pique des colère, et quand plus on lui explique (scientifiquement !) que les filles sont musicales et difficiles à comprendre, bein il les écoutera peut être (musicalement) mais ne les entendra pas. Et il trouvera ça normal.
Si vous avez été déçu par le Super, essayez donc le Génial! Le Génial, c'est Super!
(attention aux coups de pompe)
Avatar de l’utilisateur
Pifpaf le LutinFemme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 392
Inscription: Dim 28 Déc 2008 14:13
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Master 2 Droit du travail et de la protection sociale (2012 2013)

Suivante

Retourner vers Bla-bla

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron