"Est-ce qu’une femme a les capacités ?"

Re: "Est-ce qu’une femme a les capacités ?"

Messagepar Garchimorch le Sam 15 Déc 2012 13:16

Bien sûr que c'est des choix, souvent contraints, mais en même temps c'est un peu des choses contre lesquelles on ne peut pas lutter: d'un point de vue naturel et biologique, c'est la femme qui est enceinte, qui porte l'enfant et le met au monde. Moi je veux bien essayer de lutter contre ça mais ça va pas changer quoi que ce soit. y'a des choses qu'il faut tout simplement accepter, des choses qui ne dépendent pas de nous. Ca, ça en fait partie. Donc faut faire avec, mais par contre on peut agir sur ce qui dépend de nous, comme la vie professionnelle, et la vie familiale.
Tout ce que je dis, c'est que les choix que vous décrivez ne correspondent juste pas à mes valeurs. Les situations que vous décrivez sont égoïstes, et montrent uniquement un refus systématique de toute contrainte: je veux pas de, je veux pas, je veux que. Le nous il est où? Le nous est souvent considéré comme étant une contrainte également: exemple dans ce que tu dis Danae: si la demande de ton mec se fait trop forte, tu le dégages. Comme on dit: Boy, that escalated quickly.
Après je ne porte pas de jugement là dessus, c'est vos choix, fort heureusement, c'est juste que ça correspond pas du tout à ma façon de voir et à mes valeurs, et en réalité, ce que vous voulez maintenant, dans quelques années, vous en voudrez plus, vous voudrez passer à autre chose. Et ce sera peut-être trop tard. Alors faudra se convaincre que les choix du moments étaient les bons, qu'on a eu raison d'avoir telle priorité plutôt qu'une autre, et basta. On se donnera raison d'une façon ou d'une autre.
Perso, cette aliénation là, je ne dis pas que je la subis pas non plus, mais franchement, j'en veux pas.
Putains et politicards en appelleront alors au ciel...Sauvez-nous! Je les toiserai d'en haut...et dirai non...
Avatar de l’utilisateur
GarchimorchNon spécifié
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1320
Inscription: Mer 5 Déc 2007 19:46
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Maître Jedi

Re: "Est-ce qu’une femme a les capacités ?"

Messagepar Linoa le Sam 15 Déc 2012 13:26

Donc on doit accepter de faire un enfant quand MONSIEUR le décide parce que c'est lui qui sait ce qui est bon pour NOUS. Qu'importe que Madame ne se sente pas prête et ait envie d'autre chose. Ok, on se sacrifie pour le NOUS.

Oups, le sacrifice pour le NOUS permet à l'autre d'obtenir tout ce qu'il souhaite, en revanche moi, je me retrouve en tête à tête avec un enfant dont a priori je ne voulais pas, ma carrière a été mis entre parenthèse, et je vais tout faire pour me convaincre que c'était vraiment ce que je voulais dans la vie pour ne pas avoir à regretter mes choix plus tard.

Trouves une solution pour que le sacrifice consentie par l'une soit un poids pour les carrières de monsieur et de madame, et là on en reparle. Sinon je vois pas où est le sacrifice de monsieur dans tout ça, où est sa participation au "nous".

D'ailleurs, c'est tronqur le problème car même sans faire d'enfant la femme continue d'avoir en moyenne 17% de moins sur son salaire.
Avatar de l’utilisateur
LinoaFemme
Souverain
Souverain
 
Messages: 2214
Inscription: Mar 15 Jan 2008 16:26
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Padawan

Re: "Est-ce qu’une femme a les capacités ?"

Messagepar Garchimorch le Sam 15 Déc 2012 13:29

Inversement, tu peux pas systématiquement demander au mec de faire des sacrifices, de ronger son frein, d'attendre comme un couillon.
Putains et politicards en appelleront alors au ciel...Sauvez-nous! Je les toiserai d'en haut...et dirai non...
Avatar de l’utilisateur
GarchimorchNon spécifié
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1320
Inscription: Mer 5 Déc 2007 19:46
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Maître Jedi

Re: "Est-ce qu’une femme a les capacités ?"

Messagepar Linoa le Sam 15 Déc 2012 13:33

Oui je suis d'accord, dans cette hypothèse Madame doit avoir le courage de dire à son mec, je ne suis pas prête pour avoir un enfant. Je ne vais pas te faire poireauté, donc on se sépare.

Mais garchi, tu l'as dit, la nature n'a donné un utérus qu'aux femmes. C'est elle qui va porter un gosse pendant 9 mois, c'est elle qui va mettre sa vie en danger au moment de l'accouchement, et si monsieur flippe c'est elle qui va se retrouver seule avec cet enfant, donc oui, elle a le droit de décider si oui ou non elle se sacrifie. Mais elle peut aussi choisir de mettre un terme à la relation parce que c'est trop tôt pour elle, ou qu'elle ne le "sent" pas.
Avatar de l’utilisateur
LinoaFemme
Souverain
Souverain
 
Messages: 2214
Inscription: Mar 15 Jan 2008 16:26
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Padawan

Re: "Est-ce qu’une femme a les capacités ?"

Messagepar Pifpaf le Lutin le Sam 15 Déc 2012 15:28

Bonjour tout le monde,

J'ai lu les messages qui s'enchainent, et je suis très partagée.
Je trouve triste la situation dans laquelle les couples (et les familles) se trouvent, aujourd'hui.

Linoa et Danaë, vous ne voulez pas d'enfants, mais est-ce uniquement en raison de votre carrière ? A vous lire, je n'en ai pas l'impression.
D'ailleurs, ton propos Linoa sur le "moi je pond le gamin" / "lui s'occupera des ouiouin du pipi du caca et moi je me décharge de tout ça", je trouve ça assez violent.

Vous allez me découper en tranche, éventuellement, mais peut-on également considérer le fait d'être femme comme une chance ? Nous, mesdames, nous aurons la possibilité de porter un enfants et de le mettre au monde, c'est risqué, certes (et encore aujourd'hui en France, ça va à peu près niveau médical) mais c'est aussi une aventure qui peux s'ouvrir à nous.
Ok, j'ai une vision angélique des choses, mais vous avez une vision tellement noire et écœurée de la situation !
D'accord, c'est une aventure que beaucoup de femmes traversent (tellement de poule pondeuses,...) mais on ne peux pas voir la situation uniquement d'un point de vue fonctionnel.
Personnellement, je trouve ça merveilleux que votre compagnon ait envie de faire un enfant (pourvu que ça ne soit pas une volonté qu'il va vous imposer, mais vous paraissez assez fortes là dessus...). D'habitude on entend plutôt l'inverse. Et effectivement, un jour se posera la question de savoir: quelle vie je veux ? est-ce que ma vie s'accordera avec les désirs de mon compagnon ? Le couple se forme sur des compromis, c'est connu, reste à savoir quel champ chacun est prêt à céder à l'autre.

Et bon dieu, vous ne voulez pas d'enfants, n'en faites pas !! ça serait catastrophique pour vous (et pour l'enfant..) C'est d'ailleurs un choix que je respecte. Mais il me semble que vous n'avez pas le droit de dire: "je ne veux pas d'enfants parce que le monde professionnel ne m'en laisse pas le choix". ça me parait excessif, terriblement excessif.

Et pourtant, je suis issue d'une famille où le choix de ma mère a été d'arrêter complètement son travail, de manière à pouvoir s'occuper de ses trois enfants (la compatibilité de son travail avec celui de mon père s'est avérée impossible). Mais ça aussi je trouve ça excessif comme choix: se sacrifier à ses enfants, corps et âmes, sans pouvoir trouver une autre solution (changer de boulot / d'horaire... même si en soit ça n'est pas satisfaisant).

Alors certes, notre situation n'est pas évidente, et c'est sur que nos perspectives de carrières seront bouleversées par la personnes avec qui on vit (ou on ne vit pas, d'ailleurs) et avec qui on a un (ou plusieurs) enfants. Mais la VIE dans son essence est bouleversée quand on a des enfants, pas simplement le travail: sa relation de couple, ses relations amicales, familiales, et l'équilibre même de notre esprit peut être bouleversé par l'arrivée d'un enfant. On ne peut pas décréter que la venue d'un enfant ne viendra rien changer, parce qu'elle changera des choses, en bien comme en mal !

Bien sur, je ne conçois pas que la femme-mère soit dévalorisée par rapport à l'homme et à l'homme père. Je crois qu'il y a un énooorme travail à accomplir en faveur des mères (et des jeunes enfants) en France. Il y a des changements de mentalités à effectuer: l'exemple de Maître Blasé le montre...
Mais au fond, ne pourrait-on pas, aussi, considérer qu'une femme (comme son compagnon d'ailleurs) qui a un enfant dans les meilleurs conditions possible (elle le veux, son compagnon le veux, l'enfant nait sans grandes difficultés) n'est pas un individu épanoui qui pourra apporter sa force de travail de façon de manière encore plus efficace ?
Pour cela, nul n'en doute, il y a des conditions pratiques à faire changer pour les femmes, et il faut repenser notre mode de vie en société.
A ce propos, le nombre de place en crèche est ridicule ! d'ailleurs faut-il plus de crèches ou plus d'assistante maternelle ? Ne pourrait-on pas réfléchir à un mode de garde plus rapproché de la femme (les premiers mois de la vie de l'enfant) : la crèche de l'entreprise ? Ou papa comme maman pourrais passer voir son enfant pendant sa pause, voir si tout va bien ? Des "crèches éphémères" dans les TPE? La possibilité d'avoir une pièce de vie pour poser le berceau du bébé, pendant quelques mois ? Pour permettre à la mère d'allaiter également, si elle le souhaite ?
Il y a aussi un gros boulot pour reconsidérer les personnes qui travaillent dans les services de l'enfance : crèche et notamment centre de loisir... (ou les conditions de travail sont le plus souvent déplorables...)

Pour l'extension du congé mat' aux pères: je trouve ça rationnel, certes, mais un peu bizarre. De toute façon actuellement, il y a plus d'enfants qui naissent hors mariages que dans le mariages, alors QUI ira demander à un mec si par hasard il a mis quelqu'une en cloque pour l'envoyer illico presto en congé forcé ?! A la déclaration de grossesse on ira demander à la femme QUI est le père ? (bah, euh, plouf, plouf, ça sera toi qui aura un congé et qui sera pénalisé comme moi...). Sincèrement, vous voyez les femmes faire ça à leur mec ? Pour que sa carrière à lui aussi soit pénalisée et donc in fine les revenus familiaux amputés ? Pour qu'il se retrouve oisif à tourner en rond pendant 3 mois ? Pour que, afin de pas perdre son temps, il fasse une formation personnelle, parce qu'il s'emmerde à la maison ? Bah.
En effet, Danaë le montre, le congé maternité fait perdre des opportunités aux femmes, c'est inévitable. Mais si les conséquences n'étaient qu'uniquement liée au simple congé maternité, bein... ça serait bien déjà.


ça y'est , j'ai fini mon gros paté pavé :)

EDIT: http://propositionsmamantravaille.blogspot.fr/ : à votre avis ?
Si vous avez été déçu par le Super, essayez donc le Génial! Le Génial, c'est Super!
(attention aux coups de pompe)
Avatar de l’utilisateur
Pifpaf le LutinFemme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 392
Inscription: Dim 28 Déc 2008 14:13
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Master 2 Droit du travail et de la protection sociale (2012 2013)

Re: "Est-ce qu’une femme a les capacités ?"

Messagepar Linoa le Sam 15 Déc 2012 15:51

Nocomment sur la leçon de morale : les enfants c'est beau, c'est la vie, faites-en. Chacun ses choix. Moi je considère que si j'ai envie d'être une mère qui finalement se comporte comme un homme, fait un enfant mais ne s'en occupe que quand ça l'intéresse, c'est mon droit. La seule différence, c'est que j'aurai fait ça en concertation avec mon mec qui lui veut des enfants et s'en occuper. Bah très bien, on se complète sur ce point, je vois pas où est le problème et en quoi ça te dérange. Et si Danae ne veut pas d'enfant, bah je préfère personnellement qu'elle n'en ait pas plutôt que de se plier à la pression sociale et d'être malheureuse et de rendre ses enfants malheureux. Tu veux des enfants PifPaf, tant mieux, tu es en complet accord avec ta future qualité de mère, tant mieux pour toi. Mais laisse nous faire nos choix et vouloir sortir des destins tout tracés si ça correspond mieux à notre personnalité.

En revanche, sur le dernier paragraphe, j'hallucine juste :
Pour l'extension du congé mat' aux pères: je trouve ça rationnel, certes, mais un peu bizarre. De toute façon actuellement, il y a plus d'enfants qui naissent hors mariages que dans le mariages, alors QUI ira demander à un mec si par hasard il a mis quelqu'une en cloque pour l'envoyer illico presto en congé forcé ?! A la déclaration de grossesse on ira demander à la femme QUI est le père ? (bah, euh, plouf, plouf, ça sera toi qui aura un congé et qui sera pénalisé comme moi...). Sincèrement, vous voyez les femmes faire ça à leur mec ? Pour que sa carrière à lui aussi soit pénalisée et donc in fine les revenus familiaux amputés ? Pour qu'il se retrouve oisif à tourner en rond pendant 3 mois ? Pour que, afin de pas perdre son temps, il fasse une formation personnelle, parce qu'il s'emmerde à la maison ? Bah.
En effet, Danaë le montre, le congé maternité fait perdre des opportunités aux femmes, c'est inévitable. Mais si les conséquences n'étaient qu'uniquement liée au simple congé maternité, bein... ça serait bien déjà.


Parce que la femme, elle, n'est pas OBLIGEE de prendre un congé maternité ? Elle n'est pas obligée de passer trois mois à se tourner les pouces ?
Je veux dire, l'enfant il se fait à deux normalement ! A la base il y a un choix qui est fait par le couple ! Alors pourquoi ce serait uniquement la femme qui en assumerait les conséquences ? L'homme ne peut pas prendre SES responsabilités ? Moi je crois que beaucoup d'hommes ont envie de les prendre, et qu'un congé paternité, obligatoire, et rémunéré à 100% et qui ne fasse pas 11 jours mais 10 semaines bah ce serait un sacré coup de pouce à leur donner. Et la femme qui sort d'un accouchement qui est crevée ça la soulagera et elle pourra reprendre le travail plus sereinement. C'est quoi cette vision passéiste des chose ? Alors parce que ça ferait chier monsieur, bah on va se reposer sur madame comme on a toujours fait ?!?!

Et oui la plupart des enfants naissent hors mariage, ça ne signifie pas pour autant que la femme est une grosse salope qui couche à tout va au point de ne pas savoir qui l'a mise en cloque ! Déjà 1. C'est son droit de coucher avec qui elle veut et d'assumer ou non une grossesse, dans ce cas là j'ai envie de dire qu'elle l'assume jusqu'au bout et il n'y aura pas de déclaration de paternité. Et 2. les couples stables hors mariage ça existe ! Et les pères, hors mariage qui vont eux même faire la déclaration de paternité : c'est tous les jours ! 50 fois par jours ! Parce que je te rappel aussi, vite fait, qu'à la naissance d'un enfant c'est chaque parent qui doit aller dire qu'il est le parent de l'enfant, la mère elle n'a pas le droit d'aller inscrire le nom du père comme ça. Ou alors il faut qu'elle fasse une demande de reconnaissance de paternité auprès du tribunal !!!
Avatar de l’utilisateur
LinoaFemme
Souverain
Souverain
 
Messages: 2214
Inscription: Mar 15 Jan 2008 16:26
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Padawan

Re: "Est-ce qu’une femme a les capacités ?"

Messagepar Danae le Sam 15 Déc 2012 16:38

Pifpaf, mon refus d'enfant n'est pas uniquement motivé par ma carrière, on est d'accord, mais c'est un argument et un argument qui pèse lourd. La carrière, le monde professionnel joue un rôle dans le choix des enfants, tu ne peux pas dire le contraire et dire que c'est excessif. Si j'avais l'assurance qu'un enfant ne serait en rien un frein pour une carrière, je réfléchirai peut-être à deux fois.

Bien-sûr que si tu as en envie avoir un enfant doit être une super expérience, intense. Mais la différence c'est l'envie ! Un enfant ça chamboule une femme, des vies. Et c'est ce chamboulement dans ma vie personnelle, amicale, professionnelle que je ne veux pas. Quand je regarde ma vie, je ne manque de rien, je n'ai pas l'impression d'avoir un vide parce que je n'ai pas d'enfants. A la sortie des études je pense à mon boulot, mon amoureux, mes amis. De mon point de vue, je me suis pas tapée 5 ans de fac pour me mettre toute seule des bâtons dans les roues. Faut déjà qu'on fasse attention à nos horaires parce qu'on a un chien qu'on doit sortir, alors des enfants ! Et je me vois mal dire à mon patron : Quoi, vous vouliez que je m'occupe de la constitution d'une société maintenant ? Ha désolée, ça va pas être possible, à 6h faut que j'aille récupérer le petit chez la nounou. Comment veux-tu que ton responsable ait envie de te confier des trucs ou te donne des responsabilités dans ces conditions...

Crèche d'entreprise. Oui ça marche quand tu fais les horaires de l'entreprise avec une crèche ouverte durant ces horaires. Mais quand pour X ou Y raisons tu restes plus longtemps car t'as un dossier à potasser tu fais comment ? La semaine dernière j'ai quitté mon cabinet à 23h car j'avais un truc urgent à finir. Si j'avais eu un enfant, j'aurai fait comment ? Aucune crèche est ouverte à cette heure-ci, la nounou elle a une vie aussi, pas forcément envie de rester aussi tard et mon compagnon reste régulièrement tard pour son boulot. Il aurait donc fallu que l'un de nous rentre plus tôt, au risque de pas finir ce qu'il devait faire pour le boulot ? Pas évident quand même. Et encore là c'est l'hypothèse d'un salarié. Parce qu'en libéral c'est encore pire.

Le congé mat, ça me rappelle un cours de cette année. Le prof expliquait que c'était obligatoire. Donc je lève le main, je demande : euuuh, obligatoire dans le sens où si la femme veut revenir plus tôt au travail, elle peut pas ? Bah non elle peut pas.

Je n'ai jamais dit qu'on m'imposait ce choix, c'est le mien et je respecte toute ces femmes qui ont envie de se consacrer à leur famille, qui pense qu'un enfant c'est le plus beau truc au monde. Je n'ai pas une vision écoeurée des choses, c'est juste qu'actuellement le ratio avantage/inconvénient est trop pourri pour que je décide d'avoir des enfants. Mais comme je l'ai souligné dans un post précédent, c'est mon point de vue maintenant. Peut-être que d'ici quelques années je ressentirai un manque qui fera que j'aurai envie d'enfants et plus d'une grande carrière. Je ne suis pas arrêtée et bornée, mais actuellement je conçois parfaitement ma vie sans enfants et je voudrai que dans le monde professionnel on arrête de me regarder comme un utérus sur pattes, que dans la société on arrête de mettre la pression (surtout qu'on vient de se fiancer, autant vous dire que tout le monde attend une naissance en suivant).

Enfin bref, les enfants c'est sympa mais chez les autres :D
Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char
Avatar de l’utilisateur
DanaeFemme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 296
Inscription: Mar 11 Jan 2011 13:12
Ville: Talence
Année d'étude: Juriste

Re: "Est-ce qu’une femme a les capacités ?"

Messagepar Eric le Sam 15 Déc 2012 17:45

Sinon on peut aussi adopter...
"La meilleure façon de connaître, c'est de tester..."
Avatar de l’utilisateur
EricNon spécifié
Salomon
Salomon
 
Messages: 960
Inscription: Sam 8 Déc 2007 19:10
Ville: Bordeaux
Année d'étude: M2 Droit et Gestion de Patrimoine Privé

Re: "Est-ce qu’une femme a les capacités ?"

Messagepar Pifpaf le Lutin le Sam 15 Déc 2012 17:57

Ouai merci Eric. Sinon, ya aussi les mères porteuses.

Merci Linoa pour le lynchage en règle et la vision passéiste des choses.
Oui, Danaë, je suis d'accord avec toi.

Je quitte le sujet. Je voulais participer au débat mais apparemment je suis pas à la hauteur.
Salut.

Edit 2: oui, en effet, pour le congé mat' je me suis plantée. Je me dis juste que reconnaitre à égalité le congé mat' pour les hommes comme pour les femmes c'est oublié que c'est octroyer à la femme parce qu'elle porte le gosse.
ET BORDEL DE MERDE, j'impose à personne d'avoir des gosses.
Dernière édition par Pifpaf le Lutin le Sam 15 Déc 2012 18:11, édité 3 fois.
Si vous avez été déçu par le Super, essayez donc le Génial! Le Génial, c'est Super!
(attention aux coups de pompe)
Avatar de l’utilisateur
Pifpaf le LutinFemme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 392
Inscription: Dim 28 Déc 2008 14:13
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Master 2 Droit du travail et de la protection sociale (2012 2013)

Re: "Est-ce qu’une femme a les capacités ?"

Messagepar Garchimorch le Sam 15 Déc 2012 18:01

Danae a écrit:Le congé mat, ça me rappelle un cours de cette année. Le prof expliquait que c'était obligatoire. Donc je lève le main, je demande : euuuh, obligatoire dans le sens où si la femme veut revenir plus tôt au travail, elle peut pas ? Bah non elle peut pas.

Non elle peut pas, et encore heureux.
En fait, tout ça me rappelle l'affaire Rachida Dati, qui quelques jours après avoir accouché était revenue au boulot et tout le monde s'était extasié et trouvait ça fantastique. Nan, c'était pas fantastique, c'était dramatique. On en arrive à des situations ou renoncer à ses droits sociaux devient une habitude, et est même encouragée. La femme a droit à un congé mat', ça a été durement conquis, c'est pas pour qu'ensuite on en abdique parce qu'on veut retourner bosser rapidos et pas s'occuper du mioche. C'est obligatoire parce que bien évidemment, si une femme renonçait à ce droit là, alors l'employeur donnerait systématiquement cet exemple, et expliquerait que si une a réussi à revenir plus tôt, c'est bien qu'on a pas besoin d'avoir autant. Donc pof, allez, que toutes les femmes reviennent bosser plus tôt.
C'est aussi simple que ça, et c'est la même chose que pour le travail le dimanche, où on en arrive à des cas où des salariés vont manifester pour bosser le dimanche. Renoncer à des acquis sociaux, je trouve que c'est quand même incroyable.

Tu demandes comment tu ferais si t'avais un enfant pour bosser jusqu'à 23h? Bah tu le ferais pas, tout simplement. Tu ferais autrement. Parce que t'aurais alors d'autres priorités que ton boulot, et t'arriverais à concilier les deux. Y'a jamais nécessité de rester bosser jusqu'à 23h, jamais. Quelles que soient les circonstances, quel que soit le boulot. Les employeurs ouais ça les arrange bien, et le salarié il se dit que du coup il est indispensable. Bah nan, chaque salarié a un nombre d'heures légales à faire, et des horaires à respecter, ça vaut dans les deux sens. Je vois pas ce qu'il y a de remarquable dans le fait de rester bosser jusqu'à 23h.

Et tout ce que tu décris, en fait, justifie toutes les discriminations faites aux femmes, et toutes les inégalités. Tu dis que tu renoncerais à avoir un enfant pour pas avoir d'entraves dans ton travail, de "bâtons dans les roues". Tu dis que tu ne te verrais pas dire à ton patron qu'il faut que tu partes pour aller chercher ton gamin. En disant ça, tu entres totalement dans les contraintes patronales et dans une situation de soumission, qui justifient alors tout: qu'un patron demande à un futur recruté s'il compte avoir des enfants ou pas etc. Tu entres toi-même dans la logique où un enfant, une vie familiale, va devenir une entrave au boulot.
C'est justement en disant clairement à un patron je dois partir m'occuper de mon enfant, que les mentalités professionnelles vont changer. En s'auto-limitant, on auto-alimente tout un système de pressions et de contraintes qui sont tout simplement pas acceptables. Dans le cas contraire, tu justifies alors qu'une femme n'ait pas des responsabilités ou soit évincée pour la seule raison qu'elle a une vie de famille et des enfants.
Putains et politicards en appelleront alors au ciel...Sauvez-nous! Je les toiserai d'en haut...et dirai non...
Avatar de l’utilisateur
GarchimorchNon spécifié
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1320
Inscription: Mer 5 Déc 2007 19:46
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Maître Jedi

Re: "Est-ce qu’une femme a les capacités ?"

Messagepar Danae le Sam 15 Déc 2012 18:26

Terminer à 23h n'a rien de remarquable on est d'accord. Ce qui est quand même pas mal c'est de faire le boulot pour lequel on est payé. Alors chais pas si ça s'appelle de la conscience professionnelle, mais quand on me donne un truc, je fais même si je respecte pas mes horaires. C'est pas de la soumission ou autre. C'est juste normal. Surtout quand tu as des gens qui attendent après toi, des gens autres que ton entreprise, comme par exemple des clients. Ils en ont un peu rien à faire de ta vie. Ils te payent pour un truc tu fais, surtout en droit où le temps c'est important surtout en matière de prescription ou de délais à respecter pour des obligations.

Je coupe court à mon intervention. On pourra discuter autant que l'on veut, on fait appelle à notre système de valeur respectif et personne n'a raison ni tort. Mes priorités ne sont pas les mêmes que les tiennes, c'est tout.
Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char
Avatar de l’utilisateur
DanaeFemme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 296
Inscription: Mar 11 Jan 2011 13:12
Ville: Talence
Année d'étude: Juriste

Re: "Est-ce qu’une femme a les capacités ?"

Messagepar Linoa le Sam 15 Déc 2012 18:31

Là pour le coup c'est avec Garchi que je suis 100% d'accord. On ne devrait pas avoir à choisir, et choisir c'est faire le jeu des patrons qui veulent nous presser comme des oranges. Si le travail qu'on te donne oblige à rester jusqu'à 23h pour qu'il puisse être fait, c'est que quelque part il y a un non respect de la législation en vigueur sur la durée du travail.

Moi là seule chose que je dis c'est qu'il faudrait aussi libérer les hommes de cette obligation d'être à 100% dans le boulot et de garantir à toute les femmes que le père de l'enfant pourra être là, de la préparation de la chambre d'enfant à la première nuit sans pleure. Il n'y a pas de raison qu'on reste seule. Et PifPaf, la "spécificité de la femme" elle concerne la gestation et l'accouchement, passé l'accouchement le père a autant de raison d'être auprès de l'enfant que la mère. Alors pourquoi n'est-il pas obligé d'y être ? Objectivement, la femme a besoin de 6 semaines pour se remettre d'un accouchement, pourquoi on n'oblige pas le père à être auprès d'elle et l'aider à se remettre plus vite ? Pourquoi on prive les pères de créer un lien avec l'enfant ? Parce que notre droit et beaucoup d'hommes et de femmes ont une vision passée de la répartition des rôles au sein des sphères familiales et professionnelles et cela bloque toute évolution des mentalités. Je me fiche éperdument d'être un être si exceptionnel que je peux donner la vie, et je ne considère pas que ça me place dans une position dominante pour avoir plus droits que le père. On fait un enfant à deux, on l'assume à deux. C'est tout. Donner plus de droit à la mère alors que ceux des pères sont inexistants c'est enfermer les femmes dans ce rôle là. Et moi ce qui me gène ce n'est pas le rôle en lui même c'est le fait de l'imposer. Donc si le congé maternité est obligatoire pour la mère, il devrait l'être pour le père.

Et je suis d'accord qu'il ne faut pas s'arrêter là, PifPaf, je te prie de m'excuser je n'ai pas repris ce que je trouvais vraiment bien dans ton commentaire : mais les crèches OUI il en faut plus, et dans les entreprises pour rapprocher les parents de leurs enfants, éviter qu'ils n'angoissent toutes la journée, et s'ils n'angoissent plus ils seront de meilleurs travailleurs. Pareil avec toutes les propositions que tu as pu faire. C'est un cercle vertueux qu'il faudrait encourager.

Et ps : pour Rachida Dati, elle a eu le mérite de mettre le doigt sur un ENORME problème, le congé maternité, il n'existe que pour les salariées. Les indépendantes, elles l'ont dans le cul ! D'où leur retour illico presto au boulot. C'est quand même hyper problématique.
Avatar de l’utilisateur
LinoaFemme
Souverain
Souverain
 
Messages: 2214
Inscription: Mar 15 Jan 2008 16:26
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Padawan

Re: "Est-ce qu’une femme a les capacités ?"

Messagepar Pifpaf le Lutin le Sam 15 Déc 2012 18:45

:)

D'accord avec toi.

Danaë, tu nous casses la baraque ! (à prendre avec le sourire).

C'est vraiment désespérant comme situation. Beaucoup de cadres pensent que c'est normal que le droit du travail ne soit pas respecté pour eux même. Mais non ! C'est de l'aliénation ! (c'est pas une insulte hein).
Le jour où tu devras/voudras dire non, parce que c'est le soir de trop, que tu avais un truc de prévu (même si c'est pas un enfant), mais comment tu vas faire ?
Si vous avez été déçu par le Super, essayez donc le Génial! Le Génial, c'est Super!
(attention aux coups de pompe)
Avatar de l’utilisateur
Pifpaf le LutinFemme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 392
Inscription: Dim 28 Déc 2008 14:13
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Master 2 Droit du travail et de la protection sociale (2012 2013)

Re: "Est-ce qu’une femme a les capacités ?"

Messagepar Linoa le Sam 15 Déc 2012 19:06

Elysabeth Badinter hier sur france inter : http://www.franceinter.fr/emission-les- ... poche-de-5

A 16 min, extrait d'une interview de Simone de Beauvoir : "Si les tâches de l'élevage des enfants étaient mieux réparties entre l'homme et la femme, et s'il y avait aussi une aide de l’État beaucoup plus considérable qui permette qu'il y ait des crèches, des nurseries, des maternelles, etc. etc. Et puis qu'on enlève à la femme la mauvaise conscience qui lui vient de manière atavique à travers sa mère et de sa propre grand-mère...Bon après ça la maternité, pourquoi pas ! Je pense que c'est une chose assez belle que de voir naître, grandir, se développer un être humain. Mais, tel que c'est aujourd'hui c'est vraiment pour la femme un piège dans lequel elle ne peut que laisser sa liberté et son bonheur".

Bon c'était en 1979, mais quand PifPaf tu trouvais que c'était excessif de ne pas vouloir d'enfant à cause du monde professionnel, bah moi c'est ça que je vise, l'absence de choix. Tant que je ne fais pas d'enfant j'ai encore la possibilité d'avoir une belle carrière. Dès lors que j'en fait un je prends le risque de ne pas pouvoir aller aussi loin que je voudrais et donc de le regretter. Une femme est obligée de raisonner de la sorte alors qu'un homme, bien au contraire, un enfant est un faire-valoir pour le travail en terme de responsabilité, de sérieux etc. C'est aussi cette inégalité que je n'aime pas. Je veux avoir les deux, comme eux. Et aujourd'hui, avoir les deux, concrètement c'est repousser et déléguer sur le conjoint.
Avatar de l’utilisateur
LinoaFemme
Souverain
Souverain
 
Messages: 2214
Inscription: Mar 15 Jan 2008 16:26
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Padawan

Re: "Est-ce qu’une femme a les capacités ?"

Messagepar Calypso le Sam 15 Déc 2012 19:55

Linoa a écrit: Donc on doit accepter de faire un enfant quand MONSIEUR le décide parce que c'est lui qui sait ce qui est bon pour NOUS. Qu'importe que Madame ne se sente pas prête et ait envie d'autre chose. Ok, on se sacrifie pour le NOUS.



Linoa a écrit:je ne veux pas d'enfant. Cependant mon ami lui en veux. J'en ferai donc, pour lui, pas pour moi. et que c'est à moi que revient le boulot de faire un gosse ? toutes ces conneries qui moi ne m'intéressent pas du tout. Et bien parce que j'ai un utérus, parce qu'à un moment on va m'obliger à l'utiliser, bah je me retrouve coincer dans une carrière plafonnée. C'est pas normal.


Ne pas vouloir sacrifier sa carrière à cause d'un gosse, mais bien vouloir sacrifier son corps pour assouvir le désir d'un homme ?
Ptin... en clair tu viens de dire que tu acceptais d'être une femme-objet.. "M'obliger à l'utiliser"... Bon Dieu... (Linoa je précise que je sais ce que tu veux dire : on est les seules à pouvoir le porter le bambin hein, pas de soucis là dessus... juste prendre conscience de cette "pression sociale" sur ce qu'on attends de nous en réalité, que toute la société attends de nous... nan mais c'est vrai, quand une femme a pas d'enfants on se dit de suite que c'est triste car c'est qu'elle peut pas... Les gens comprennent pas que OUI, une femme, ça peut DECIDER et NE PAS AVOIR ENVIE d'avoir des enfants...).
Là j'ai l'impression d'être un objet.
En gros on doit :
1. Porter et faire un gosse alors qu'on en a pas envie.
2. Bousiller par la même notre carrière.
3. J'oubliais : se bousiller la santé aussi, hein (pilule-grossesse)...

Mouais.
Non.
Désolée mais non. J'ai juste envie de dire : reprenons le contrôle de notre corps. Rien ne nous oblige à rien. Et surtout pas "L'Amour" en fait.
(Jchuis pas féministe mais j'en ai ras le bol qu'on essaye de contrôler notre corps à notre place. MAI 68 ne nous a rien apporté au final. On ne contrôle toujours rien).

"Machine à produire des gosses"...


Bref je m'égare.
*Petit frère est enfin né!*
"Tout le monde veut devnir un cat...parce-qu'un chat quand il est cat retooombe sur ses pattes !"
Avatar de l’utilisateur
CalypsoNon spécifié
Souverain
Souverain
 
Messages: 1297
Inscription: Mar 19 Fév 2008 19:50
Ville: Bordeaux
Année d'étude: M1 Pénal 2011, M2 2012, IEJ prépa CRFPA

PrécédenteSuivante

Retourner vers Sujets généraux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron