OSBIV agenda, comptes-rendus, actions...

Espace réservé aux associations
Règles du forum
Tribune libre réservée aux associations. Elles peuvent y exposer leurs programmes ou tout autre information qu'elles souhaitent.

Les membres de Lexhic peuvent ainsi poser leurs questions, interrogation, remarques, souhaits...

Re: OSBIV agenda, comptes-rendus, actions...

Messagepar Barbe Noire le Jeu 19 Déc 2013 17:12

Petit communiqué des étudiants de l'ESPE publié sur notre blog
http://osb4.blogspot.fr/2013/12/la-voix-de-lespe.html
Avatar de l’utilisateur
Barbe NoireNon spécifié
Magnum
Magnum
 
Messages: 118
Inscription: Ven 12 Nov 2010 22:35
Année d'étude: Licence 3

Re: OSBIV agenda, comptes-rendus, actions...

Messagepar makhno le Sam 21 Déc 2013 18:05

Pour information, le dernier CA de l'histoire de Bordeaux IV a été bloqué et annulé par les étudiants et personnels de l'ESPE (ex-IUFM).

Deux textes disponibles sur notre blog pour expliquer la situation.
Avatar de l’utilisateur
makhnoNon spécifié
Frontignan
Frontignan
 
Messages: 40
Inscription: Jeu 1 Nov 2012 19:36
Année d'étude: Licence 3

Re: OSBIV agenda, comptes-rendus, actions...

Messagepar makhno le Mer 8 Jan 2014 21:33

Salut à tous et bonne chance pour vos exams !

L'OSB IV organise un concert (de soutien) le samedi 25 janvier à la MAC à partir de 17h00 avec la pop/rock (de Leitmotiv), le world-punk (du Wombo Orchestra), l'afrobeat (de l'Afro Social Club), le reggae-ska (de Joe la fougue & les Termites), et le son balkan (d'Opsa Dehëli).

Prix libre - buvette et restauration sur place -venez nombreux !

https://www.facebook.com/events/1502169983341811
Avatar de l’utilisateur
makhnoNon spécifié
Frontignan
Frontignan
 
Messages: 40
Inscription: Jeu 1 Nov 2012 19:36
Année d'étude: Licence 3

Re: OSBIV agenda, comptes-rendus, actions...

Messagepar makhno le Jeu 6 Fév 2014 11:45

L'OSB IV vous invite à une conférence autour de la "Critique du droit" : "Le Droit en révolution(s). Le mouvement critique du droit . France, années 70."

Conférence avec Martine Kaluszynski, directrice de recherches CNRS, historienne et politiste à l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble.

Lundi 17 février - 18h00 - amphi Bernard - entrée libre ( https://www.facebook.com/events/672371949472981/ )

L’enseignement du droit tel qu’il est dispensé dans nos facultés est paradoxalement silencieux sur ce qui est pourtant l’objectif le plus noble de l’Université : le développement de l’esprit critique.

Sans toutefois partir du postulat que l’enseignement contemporain nous condamne à l’ignorance et à l’aveuglement, il semble difficile de nier qu’années après années, la part belle est faite à une certaine approche positiviste du droit, seule jugée sérieuse par la communauté scientifique.

Il n’y aurait donc qu’une seule manière d’aborder l’étude du droit, et chacun sait que la vision unique ne facilite pas la prise de distance sur un savoir. Ce ne sera qu’à l’occasion de cours de théorie du droit, de philosophie du droit ou encore d’épistémologie (si tant est que de tels cours soient encore présents dans l’offre pédagogique à l’heure où l’on exige des savoirs une utilité immédiate et quantifiable), que seront mentionnées d’autres approches de cette discipline.

Toutefois, on ne se limitera bien souvent qu’à l’exposition de la querelle bien connue et désormais classique, entre positivisme juridique et jus naturalisme, le premier ayant bien évidemment remporté cette joute et étant aujourd’hui très clairement dominant. On connaît bien la tendance quasiment maladive, symptomatique, des juristes, à se réfugier dans une dichotomie rassurante. Le droit ne connaitrait que les multiples de deux, et il paraît bien difficile de faire une place à d’autres alternatives.

Et pourtant, il y a bien eu, et surtout il y a encore, d’autres manières d’envisager le droit (aussi bien sur le plan scientifique que pédagogique). C’est ce que proposait par exemple il y a une quarantaine d’années le Mouvement Critique du Droit qui a essaimé depuis. Il s’agissait de resituer le droit dans son contexte politique, économique ou encore social et de promouvoir l’interdisciplinarité dans l’étude de l’objet droit.

Comment et pourquoi est né ce Mouvement Critique du Droit dans les années 70 ? Quel était, plus précisément, son objectif ? Quelles ruptures a-t-il engendrées ?

Martine Kaluszynski, directrice de recherches CNRS, historienne et politiste à l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble tentera de répondre à ces questions lors de la première conférence de notre cycle « Critique du droit », qui se tiendra le lundi 17 février à 18h. Elle est notamment l’auteure de l’article « Sous les pavés, le droit. Le mouvement critique du droit : ou quand le droit retrouve la politique », paru à la revue Droit et Société en 2010 et a codirigé avec Xavier Dupré de Boulois l’ouvrage Le Droit en révolution(s). Regards sur la critique du droit des années 70 à nos jours, paru chez LGDJ en 2011
Avatar de l’utilisateur
makhnoNon spécifié
Frontignan
Frontignan
 
Messages: 40
Inscription: Jeu 1 Nov 2012 19:36
Année d'étude: Licence 3

Re: OSBIV agenda, comptes-rendus, actions...

Messagepar makhno le Mar 18 Fév 2014 11:23

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE - AMPHI AULA MAGNA - MERCREDI 19 FÉVRIER - 12H30

Vous le savez nous sommes aujourd’hui l’université de Bordeaux (UB), ou plutôt nous essayons de l’être. Au mois de juin ont été votés les statuts posant l’organisation de l’UB. Or, nous venons d’apprendre qu’un arrêté ministériel daté du mois de janvier et publié en fin de semaine dernière vient modifier ladite organisation. En effet, le collège « droit, science politique, économie, gestion » va être mis sous statut dérogatoire, le statut d’institut (L713-9 code de l’éducation). Les conséquences juridiques d’un tel changement de statuts sont nombreuses :

En premier lieu, la représentation étudiante au sein de ce collège est changée ; alors que les statuts originaux prévoyaient 9 étudiants sur 30 élus, ces nouveaux statuts n’en prévoient que 7 sur 40. Nous n’aurons donc plus aucun pouvoir dans « ce » collège.

De plus, la possibilité de sélection à l’entrée serait désormais imposable aux néo-bacheliers.

Les personnalités extérieures dans ce même conseil passent du nombre de 2 à celui de 12. Ces dernières seront désignées par le directeur de collège. L’une d’entre elles sera président de ce conseil, ayant la main mise sur les ordres du jour et la tenue des séances.

Enfin le directeur du conseil, un enseignant élu par ce dernier, se verra conférer des pouvoirs démesurés. Il pourra en effet refuser tout recrutement de nouvel enseignant sur la fourniture d’un simple avis défavorable motivé. Il disposera également de prérogatives élargies sur les plans budgétaire et administratif.

C’est dans ce contexte délétère que commence cette nouvelle université, le putsch démocratique que constitue ce changement statutaire révèle une gouvernance opaque et despotique. Ces statuts seront votés vendredi 21 février en Conseil d’administration. Des questions se posent donc légitimement, pourquoi un tel retournement de situation? Pourquoi le corps enseignant et la représentation étudiante n’ont été tenus informés qu’à la dernière minute, l’arrêté ayant été signé le 6 janvier? Pourquoi un tel empressement et une totale absence de négociation ?

Pour toutes ces raisons l’O.S.B.IV, Solidaires Etudiant-es Bordeaux et l'UNEF Bordeaux appellent tous les étudiants, enseignants et personnels du collège droit, économie, gestion à se réunir en assemblée générale afin de décider collectivement des actions à mener pour empêcher ces atteintes graves à la représentativité des étudiants, à la démocratie universitaire et à l’accès de tous aux études universitaires.
Avatar de l’utilisateur
makhnoNon spécifié
Frontignan
Frontignan
 
Messages: 40
Inscription: Jeu 1 Nov 2012 19:36
Année d'étude: Licence 3

Re: OSBIV agenda, comptes-rendus, actions...

Messagepar makhno le Mer 5 Mar 2014 16:17

L'O.S.B.IV vous propose la projection du documentaire de Mads Brügger, The Ambassador.

Au péril de sa vie Mads Brügger (le réalisateur) s'embarque dans la peau du consul du Liberia en Centrafrique afin de récupérer des diamants. La corruption diplomatique est montrée sans détour et a valu à ce documentaire sa présence au festival de Sundance en 2012.

https://www.facebook.com/events/250053998507491/

- entrée libre - amphi Bernard - mercredi 12 mars - 18h -
Avatar de l’utilisateur
makhnoNon spécifié
Frontignan
Frontignan
 
Messages: 40
Inscription: Jeu 1 Nov 2012 19:36
Année d'étude: Licence 3

Re: OSBIV agenda, comptes-rendus, actions...

Messagepar makhno le Ven 14 Mar 2014 01:03

A l'approche des élections municipales, l'O.S.B IV a décidé de vous diffuser le documentaire "Mains brunes sur la ville", de Bernard Richard et Jean-Baptiste Malet.

"Pourquoi des citoyens accordent-ils leur confiance à l'extrême droite, et comment celle-ci se maintient-elle au pouvoir ? En France, le Front National et d'autres partis d'extrême droite atteignent localement, ici et là, plus de 40 % des suffrages au premier tour des élections, et parfois la majorité au second. Ils ont toutes les chances de réussir dans un avenir proche, à plus grande échelle, une percée sans précédent. A Orange et Bollène, dans la circonscription du ministre Thierry Mariani (Droite Populaire), Jacques et Marie-Claude Bompard (FN puis Ligue du Sud) sont élus depuis de nombreuses années maires et conseillers généraux. Ils appliquent leur programme... Quel programme ? Avec quel budget ? Quelle est leur idéologie, leur communication ? Quelle est leur politique et pour quel modèle de société ?

On en parle peu dans les médias et pourtant c'est édifiant : la ville historique d'Orange (Vaucluse), dont la population avoisine les 30 000 habitants, a une mairie d'extrême droite depuis maintenant dix-sept ans. A sa tête, Jacques Bompard, élu en 1995, réélu depuis à deux reprises, dont le visage souriant et presque débonnaire est une arme redoutable. Non loin de lui sévit aussi son épouse, Marie-Claude Bompard, qui dirige la mairie de Bollène. Face à cette réalité inquiétante, les deux réalisateurs ont pris le temps d'enquêter sur place, histoire de comprendre et d'alerter.

Clientélisme grossier auprès des seniors, suppression du tissu associatif, abandon délibéré des quartiers populaires, organisation de manifestations toc... Le film fait froid dans le dos en montrant une peur généralisée, qui se traduit par l'impression de voir une ville morte ou totalement artificielle. Le pire étant peut-être la difficulté pour l'opposition d'offrir une alternative solide, ce que formule un moment un responsable communiste, vice-président de la Paca : « Nous ne sommes pas capables aujourd'hui de nommer ce que nous voulons. » L'aveu d'impuissance est terrible, mais il a le mérite d'appeler à une réflexion de fond, qui doit durer bien au-delà de la campagne présidentielle, et quel qu'en soit le vainqueur."

Face à la peste brune, résistance.

http://osb4.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur
makhnoNon spécifié
Frontignan
Frontignan
 
Messages: 40
Inscription: Jeu 1 Nov 2012 19:36
Année d'étude: Licence 3

Re: OSBIV agenda, comptes-rendus, actions...

Messagepar makhno le Ven 14 Mar 2014 01:03

Ce soir dans le cadre de la Semaine du Féminisme organisée par l'U.E.C (union des étudiants communistes), à l'occasion de la projection d'un film, l'Action Française (af) et le Printemps Français ont fait irruption dans l'amphi en balançant tracst, pétards et fumigènes interrompant la projection. L'OSB IV condamne l'action de ces bouffons du roi (sans tête)! Résistance Antifasciste!
Avatar de l’utilisateur
makhnoNon spécifié
Frontignan
Frontignan
 
Messages: 40
Inscription: Jeu 1 Nov 2012 19:36
Année d'étude: Licence 3

Re: OSBIV agenda, comptes-rendus, actions...

Messagepar makhno le Sam 22 Mar 2014 11:50

Elections du jeudi 27 mars :

Ne vous laissez pas avoir, voici les compétences du Collège :

Article 39. Les compétences du collège
Le président de l’université conduit le dialogue de gestion avec le directeur du collège. Le directeur du collège conduit, à son tour, le dialogue de gestion avec les directeurs des composantes regroupées au sein du collège.
Le conseil adopte :
La répartition des moyens qui lui sont alloués, entre ses composantes internes dans le cadre du
dialogue de gestion
Le rapport d’activité annuel et le projet d’orientation du collège
Le conseil adopte, dans le cadre d’une délégation de compétences du conseil d’administration et
dans le respect des orientations définies par le conseil académique :
Les conventions relatives à la formation
Les créations, modifications et suppressions de diplômes d’université
Le conseil rend compte, dans les meilleurs délais au conseil d’administration, des décisions prises en vertu de cette délégation.

Le conseil adopte, dans le cadre des orientations définies par le conseil académique et sauf
dispositions réglementaires particulières :
Les modalités de contrôle des connaissances,
L’organisation de passerelles entre les cursus de formation,
Les modalités de l’internationalisation des formations qui lui sont rattachées,
La mise en oeuvre des certifications de ses formations,
La conception, l’organisation et la mise en oeuvre de l’offre de formation tout au long de la vie,
La mise en oeuvre de l’apprentissage et de l’alternance,
La mise en oeuvre de l’enseignement à distance,
Les processus communs d’insertion professionnelle et d’orientation,
Les modalités particulières d’admission aux études,
Le conseil est consulté et émet des voeux sur :
Le volet formation du projet stratégique d’établissement,
les demandes de création, d’accréditation et l’amélioration continue de diplômes relevant de ses
champs disciplinaires,
Les appels à projets pédagogiques,
Le profil des postes d’enseignants ou enseignants-chercheurs ouverts au recrutement, après avis du
conseil de département de recherche, sur le volet recherche de ces profils,
Le profil des postes de soutien à la formation
L’attribution des contrats pédagogiques étudiants,
Les propositions relatives aux frais de formation,
Les calendriers et rythmes d’enseignement,
Toute question que le conseil d’administration lui soumet.

Nouveau semestre, nouvelle élection, celle du Collège "Droit, science politique, économie et gestion", le jeudi 27 mars de 09h00 à 18h00.

Une nouvelle fois, nous faisons donc appel à vos voix (mais attentions les canaries et les staliniens seront à vos trousses!).

https://www.facebook.com/events/735426946491013/

Tract + Profession de foi disponibles sur : osb4.blogspot.com
Avatar de l’utilisateur
makhnoNon spécifié
Frontignan
Frontignan
 
Messages: 40
Inscription: Jeu 1 Nov 2012 19:36
Année d'étude: Licence 3

Re: OSBIV agenda, comptes-rendus, actions...

Messagepar Calypso le Mer 26 Mar 2014 00:33

makhno a écrit:Face à la peste brune, résistance.


makhno a écrit: L'OSB IV condamne l'action de ces bouffons du roi (sans tête)! Résistance Antifasciste!


makhno a écrit:Une nouvelle fois, nous faisons donc appel à vos voix (mais attentions les canaries et les staliniens seront à vos trousses!).


Dire qu'au départ, cette asso était apolitique...
Bref... sans vouloir jeter un pavé dans la mare, je suis désolée de voir que ces querelles prennent presque plus de place que la fonction première des assos...
*Petit frère est enfin né!*
"Tout le monde veut devnir un cat...parce-qu'un chat quand il est cat retooombe sur ses pattes !"
Avatar de l’utilisateur
CalypsoNon spécifié
Souverain
Souverain
 
Messages: 1297
Inscription: Mar 19 Fév 2008 19:50
Ville: Bordeaux
Année d'étude: M1 Pénal 2011, M2 2012, IEJ prépa CRFPA

Re: OSBIV agenda, comptes-rendus, actions...

Messagepar Barbe Noire le Mer 26 Mar 2014 11:54

Ce que je lis m'étonne, notre association n'a jamais été apolitique bien au contraire. Nous avons toujours combattu l'apolitisme de certaines associations. Nous avons toujours revendiqué notre indépendance ce qui est bien différent. Dès le départ note posture était de "ré-instaurer" un vrai débat politique au sein de BIV, particulièrement au niveau étudiant ou il était d'une pauvresse affligeante. Je t'invite pour t'en convaincre à lire les premiers articles de notre blog datant de 2006 desquels nous ne renions absolument rien. Nous sommes dans une institution politique avec des instances prenant des décisions hautement politiques. L'apolitisme dans ce contexte est, soit un mensonge à des fins de tromperie électorale, soit de la naïveté d'esprit.

http://osb4.blogspot.fr/2006/10/quand-l ... a-fac.html
http://osb4.blogspot.fr/2006/09/bienvenido.html

Sur l'intérêt des étudiants notre bilan au sein de BIV est, si ce n'est suffisant, plus qu'honorable. On a, en a peine 6 ans d'existence institutionnelle, empéché la mise en oeuvre des capacités d'accueil, de la mise en place d'un statut dérogatoire pour le collège droit éco, au niveau culturel fait plus que tout ce qui pouvait exister avant, on a décloisonné les financements aux associations en permettant de sortir des dérives clientélistes pré-existante, on a aussi réussi à faire en sorte que cette enveloppe puisse être aussi destiné aux étudiants en matière d'aide sociale. Après on ne va pas se mentir, les étudiants n'ont ni le cordon de la bourse, ni le pouvoir de décision politique. Tu remarquera également que les polys sont désormais à prix coutant, ils existent encore et ne sont pas gratuitement mis en ligne certes, mais on y travaille. Je te passe tout le boulot fait pour la représentation étudiante au sein de la NUB, la gestion des problèmes individuels, sur les groupes de TD de niveau, les heures à batailler en conseil sur des conventions hors de prix pour les étudiants, sur les DU de formation continue fictive, sur l'ouverture d'un master AES etc...

Notre démarche a toujours été claire, on défend le service public universitaire ouvert au plus grand nombre et dans les meilleures conditions possibles, donc on siège et on rend des comptes, si les gens n'y adhèrent pas c'est leur choix. On ne va pas changer pour autant

Enfin que tu parle de querelles lorsque des groupuscules d'extrême droite font des descentes dans notre université en scandant des slogans racistes et homophobes me semble plus qu'inquiétant. Il ne faut absolument pas banaliser ces actes, Ce qui peut te paraître comme des slogans surannés, au vue des passages que tu cite, est encore une fois une prise de position politique claire. Nous nous opposerons toujours à eux, sans concession et avec force, tout simplement car ils sont dangeureux.
Avatar de l’utilisateur
Barbe NoireNon spécifié
Magnum
Magnum
 
Messages: 118
Inscription: Ven 12 Nov 2010 22:35
Année d'étude: Licence 3

Re: OSBIV agenda, comptes-rendus, actions...

Messagepar Nikopole le Mer 26 Mar 2014 14:22

Je rejoins Calypso sur le fait que le but premier des assos a été délaissé au profit d'autres considérations.
Et je cible particulièrement OSBIV dont la dernière intervention en amphi' de L2 (c'est à dire mardi) a été particulièrement... Loin de nos préoccupations directes en tant qu'étudiants.
Le sentiment général a été globalement le même ; là où d'autres associations ont été généralement claires sur leurs propositions nous concernant, ces 10min de discours n'ont tourné autour que de l'extrême importance que semble revêtir l'urgence de changer le nom d'un amphithéâtre (Bonnard, pour le pas le citer) et le déficit de la fac. Toutefois, il faut savoir que ce n'est pas ce qui nous préoccupe en tant qu'étudiants de L2, même si cela reste essentiel très certainement ; et je ne parle pas ici qu'en mon nom.

Je suis tout à fait neutre, donc ce n'est pas pour moi une volonté irrépressible de tancer OSBIV pour ceci ou cela. Je rapporte juste un état de fait certain : l'on aurait aimé une intervention plus proche de nos préoccupations. Et surtout celles que l'on est capable de comprendre, assimiler et appréhender.
Si tu ne veux pas perdre, ne va pas jusqu'au tribunal.
Avatar de l’utilisateur
NikopoleHomme
Magnum
Magnum
 
Messages: 94
Inscription: Sam 7 Juil 2012 20:43
Ville: Pessac
Année d'étude: M1 Droit des affaires

Re: OSBIV agenda, comptes-rendus, actions...

Messagepar Barbe Noire le Mer 26 Mar 2014 15:06

Les aspects budgétaires sont pourtant la première préoccupation de notre association. Encore une fois, nos formations seront réellement de qualité et professionnalisantes le jour où elles auront des moyens dignes de ce nom. On est une des facs de droit et eco (était plutôt à l'epoque de b4) ou le taux d'encadrement des étudiants est le plus bas de france. Si on y rajoute les deux vagues de gel de postes de l'an dernier et cette année, les conséquences sont catastrophiques. C'est sur ces aspects que nous essayons de faire valoir une voix differente.

De plus, nous insistons également sur le fonctionnement, peut être ne sommes nous pas assez démagogiques, mais nos promesses sont simples, siéger lorsque l'on est élus (pas si évident que ça pour tout le monde) et rendre des comptes sur nos votes. Nous refusons d'aller promettre tout et n'importe quoi aux étudiants juste pour avoir des sièges, Après les promesses électorales n'engagent que ceux qui les croient...
Avatar de l’utilisateur
Barbe NoireNon spécifié
Magnum
Magnum
 
Messages: 118
Inscription: Ven 12 Nov 2010 22:35
Année d'étude: Licence 3

Re: OSBIV agenda, comptes-rendus, actions...

Messagepar Calypso le Mer 26 Mar 2014 15:33

Pourtant, quand j'ai (bien) connu ceux qui ont participé aux débuts de cette asso, je me souviens que le but était surtout d'apporter une touche sociale et culturelle, plus que politique à proprement parler (m'enfin ma mémoire s'étiole peut être).

Barbe Noire a écrit:Enfin que tu parle de querelles lorsque des groupuscules d'extrême droite font des descentes dans notre université en scandant des slogans racistes et homophobes me semble plus qu'inquiétant. Il ne faut absolument pas banaliser ces actes, Ce qui peut te paraître comme des slogans surannés, au vue des passages que tu cite, est encore une fois une prise de position politique claire. Nous nous opposerons toujours à eux, sans concession et avec force, tout simplement car ils sont dangeureux.


Qui a parlé de "banalisation" ? Ce n'était absolument pas mon propos, que de limiter, ou tenter de le faire, l'impact de tels agissements. En revanche, ce que je disais, c'est que cela ne doit pas devenir l'action première des assos, "se quereller avec l'autre" et perdre de vue tout le reste. Tu justifies que ce n'est pas le cas et j'en suis heureuse. Car au bout de 5 ans à l'Université, j'ai eu l'occasion d'en entendre, d'en voir des querelles. C'est pas forcément une mauvaise chose, je regrette seulement que ce soit essentiellement de ces querelles dont on garde le souvenir.

PS : Quand Nikopole parle des "préoccupations des étudiants", pourquoi répondre sur les aspects budgétaires ?
C'est une simple question, sans animosité aucune, la fac étant (presque) de l'histoire ancienne pour moi.
*Petit frère est enfin né!*
"Tout le monde veut devnir un cat...parce-qu'un chat quand il est cat retooombe sur ses pattes !"
Avatar de l’utilisateur
CalypsoNon spécifié
Souverain
Souverain
 
Messages: 1297
Inscription: Mar 19 Fév 2008 19:50
Ville: Bordeaux
Année d'étude: M1 Pénal 2011, M2 2012, IEJ prépa CRFPA

Re: OSBIV agenda, comptes-rendus, actions...

Messagepar Barbe Noire le Mer 26 Mar 2014 16:04

Je manque alors surement de pédagogie, car la majorité de ce qui se passe dans nos études est la conséquence directe de la politique budgétaire de notre établissement. Je dois donc mal expliquer.

Sur l'apolitisme, quoi de plus politique que de proposer l'université comme un lieu de vie, sociale, culturelle et ouverte. OSBIV s'est montée pour faire changer les choses et bouger les lignes, j'ai moi aussi pu cotoyer les fondateurs, de l'extérieur à l'époque, et je peux te garantir qu'en grande partie le projet commun était politique après on est pas stalinien et la pluralité des opinions a toujours existé chez nous.

Enfin, je ne parle pas de querelles entre asso lorsque l'on parle de l'extrême droite. Il nous arrive surement trop souvent de se faire la gueguerre OSBIV/Esprit/Unef, je ne place absolument pas du tout cela sur le même plan.

Bref, je sais de toute façon que l'on a globalement tendance à t'énerver systématiquement. Mais sache qu l'on fait tout avec les moyens du bord et que l'on essaye de rester intègre.

Nous n'avons pas à rougir de la manière dont la fac a évolué sous notre impulsion.
Avatar de l’utilisateur
Barbe NoireNon spécifié
Magnum
Magnum
 
Messages: 118
Inscription: Ven 12 Nov 2010 22:35
Année d'étude: Licence 3

PrécédenteSuivante

Retourner vers La vie associative

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron