Déprime L2

Déprime L2

Messagepar sannita le Lun 29 Nov 2010 14:39

Bonjour,

Je remercie tout d'abord ceux qui liront mon message.
Je travaille beaucoup comme tout étudiant de deuxième année mais j'ai un pb: j'ai l'impression d être une vraie cruche en td et ce malgré la quantité de travail fournie. Je n'arrive pas à raisonner juridiquement de manière fluide , càd que lorsque je suis interrogée en td j 'éprouve bcp de difficultés à fournir une explication juridique cohérente contrairement aux autres élèves.
Un autre pb est que je n'apprécie guère la manière de travail de mon chargé de td qui est condescendant, et cela me bloque réellement lorsque je suis interrogée . Je me demande si ce sont des pb propres à tous les étudiants ou c'est simplement que je n'ai pas la "fibre juridique " et qu'il vaudrait mieux me réorienter...
Avatar de l’utilisateur
sannitaFemme
La Villageoise
 
Messages: 6
Inscription: Lun 24 Mai 2010 18:30
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Licence 2

Re: Déprime L2

Messagepar Loic le Lun 29 Nov 2010 17:15

C'est propre à la deuxième année et à l'absence de pédagogie à Bordeaux IV. Il s'agit d'une méthode propre aux facultés de droit qui joue sur l'usure morale des étudiants pour les "tester". Le meilleur conseil: tenir bon ! et la "fibre juridique" viendra...
Elu au CA de tous les étudiants
Avatar de l’utilisateur
LoicHomme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 413
Inscription: Mar 4 Déc 2007 17:20
Ville: eysines
Année d'étude: Doctorat Science de Gestion

Re: Déprime L2

Messagepar Garchimorch le Lun 29 Nov 2010 17:57

Je pense que le corps professoral et les différentes équipes pédagogiques apprécieront ton analyse mon cher Loïc. Je sais pas si tu donnes ou si tu vas donner des TD, en tout cas je te souhaite d'en donner en L2. Avec le recul, tu reviendras peut-être sur ta position, que perso je trouve totalement démago.
Ouais la L2 est difficile, ça a toujours été le cas. C'est l'année la plus dure à passer, en terme d'exigences, en terme de pression que les étudiants se foutent d'ailleurs souvent tous seuls, et entre eux. Et? Faudrait pas coller des lattes parce que démoralise et que ça décourage les étudiants? C'est ça l'idée?
Il me semble que depuis la réforme LMD, les années sont beaucoup plus faciles à avoir: disparition de la double moyenne, possibilité de passer en année supérieure avec un semestre non validé, etc.
Perso, je trouve que c'est déjà pas mal, on va pas non plus donner un diplôme à tout le monde. Mais de là à faire reposer l'échec de la L2 et le stress sur une absence de pédagogie, c'est extrêmement gonflé. Il n'y a aucune politique d'usure, et ça n'amuse personne de coller des lattes, et de voir le nombre important de redoublement.

Le constat, par contre, c'est que le niveau baisse, et qu'il y a énormément d'étudiants qui passent en année supérieure alors qu'ils n'ont rien à y faire. Et pour tout dire, ça commence dès le lycée, mais où sans doute il doit aussi y avoir une absence de pédagogie. Le passage en année supérieure est devenue un droit au lycée, et dès que les parents font appel, ils ont gain de cause. Après, faut bien que les chtits gars aillent quelque part, et souvent c'est à la fac. Parce que ça coûte rien d'y aller, et que très souvent on y va à défaut d'avoir pu aller ailleurs.

Alors oui, on a un niveau parfois bas, en L1, en L2, mais les étudiants passent et on leur fait croire qu'ils peuvent y arriver et que de toute façon on leur filera leur diplôme. Et ça c'est crado, et ça c'est démago. Et de toute façon, à un moment ou à un autre, ça passera plus, et là on tombe de haut.

Pour ce qui est réellement de ton problème sannita, c'est normal d'avoir la trouille en L2. C'est difficile, on aborde des disciplines qu'on ne connaît absolument pas, et on entre directement dans le vif du sujet, pas de temps d'adaptation comme en L1, pas de cours d'introduction en strat, etc.

La première chose à faire, c'est de bosser, et pour soi, pas pour les autres, ni en fonction des autres. Ca ne sert à rien d'essayer de se comparer à ce que font les autres, notamment en TD. Tu ne peux pas savoir s'ils ont redoublé ou pas, s'ils ont vraiment bossé leur TD, ou si c'est de l'esbrouffe auprès du chargé, etc. Mais t'inquiètes, les chargés ne sont pas dupes, et on se rend compte quand certains essaient juste d'impressionner, ou de faire comme s'ils avaient bossé énormément alors qu'ils ont rien foutu.
En TD, l'essentiel c'est la participation. Faut tout miser là dessus, et essayer de participer au maximum. Alors ça veut pas dire intervenir 112 fois par séance, surtout si c'est pour dire nawak. Mais quelques interventions, réfléchies et pertinences, comptent bien plus.

Après, le raisonnement, ça va venir petit à petit, c'est dur d'avoir la logique d'une discipline, chacune a la sienne. Alors ça vient plus ou moins rapidement, mais ça vient. Faut bosser, être patient, c'est tout. Mais te fie pas à ce que font les autres. Quant à la méthode de ton chargé, bah là t'as pas le choix, faut t'y faire. Ca ne te convient pas, ouais mais il te demande pas ton avis, donc tu te plies à sa méthode et à ses exigences. D'autant que c'est lui qui te noteras. Donc en aucun cas le fait que tu n'apprécies pas un chargé peut justifier que tu te bloques et ne participes pas. Lui il s'en fout, ce qu'il voit c'est si tu parles pas, t'auras une latte. C'est aussi simple que ça.

Quant au reste, fais ce que tu peux cette année, bosse, passe tes exams en faisant du mieux que tu peux, et tu verras. Tout le monde a droit à l'erreur et à l'échec, donc ne tire pas de conclusions trop hâtives. Bosse, c'est tout, et tu feras le point à la fin de l'année.
Putains et politicards en appelleront alors au ciel...Sauvez-nous! Je les toiserai d'en haut...et dirai non...
Avatar de l’utilisateur
GarchimorchNon spécifié
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1320
Inscription: Mer 5 Déc 2007 19:46
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Maître Jedi

Re: Déprime L2

Messagepar Loic le Lun 29 Nov 2010 18:57

Je suis d'accord avec toi Garchi, sauf pour la démagogie: "Enfin, nous ne sommes pas en période électorale!".
J'entends par absence de pédagogie, absence de formation des doctorants à l'enseignement (t'as eu des cours pour donner des cours toi?) et un calendrier d'examens, conséquence de la semestrialisation, inadapté aux sciences sociales. On passe deux fois plus d'examens qu'il y a 15 ans!
Après je rejoins ton analyse sur le niveau... qui chute! Beaucoup d'étudiants se retrouvent "par défaut" à Bordeaux IV. J'ai d'ailleurs un souvenir assez marquant: 8 jeunes étudiantes sur dix, à mon époque, en L1 de Droit voulaient devenir Juge pour enfant... Quand on connait le nombre d'étudiants de Bordeaux IV qui finissent à l'ENM ça laisse rêveur. Il faut donc rétablir la vérité sur la difficulté des études juridique et ouvrir des places dans des formations plus courtes. Aujourd'hui un bachelier "limite" se voit fermer les portes de filières profesionnalisantes type IUT, il se retrouve donc en Droit. A contrario, un bon bachelier fait tout pour rentrer en IUT, pour finalement poursuivre ses études... Il y a un truc qui ne va pas non?
Elu au CA de tous les étudiants
Avatar de l’utilisateur
LoicHomme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 413
Inscription: Mar 4 Déc 2007 17:20
Ville: eysines
Année d'étude: Doctorat Science de Gestion

Re: Déprime L2

Messagepar Ellion Kayerd le Lun 29 Nov 2010 22:49

Sans entrer dans le débat politique qui, je pense, doit être un peu loin de ton problème sannita, je peux te donner un peu mes impressions vu que je suis également en pleine seconde année. Il y a effectivement pas mal d'éléments qui peuvent nous faire douter, personnellement le fondamental est le fait que les profs ont du mal à respecter l'emploi du temps de base et que moi j'ai du mal à respecter les ajouts en conséquence qu'ils nous font. Enfin bref, pour vraiment toucher le coeur de ton problème, je sais que l'an dernier je participais très modérément en TD (voire pas du tout dans un des deux) et que cette année je me suis dis qu'il fallait y aller dans les trois.

Paradoxalement je fourni moins de travail écrit que l'an dernier (par ex, j'ai du faire un seul devoir complet sur les 16 derniers TD, et le reste uniquement en plan détaillés + intros) mais à la place je privilégie de passer du temps sur l'étude du sujet de la semaine, de la plaquette, car c'est ça qui donne du carburant pour parler en TD. Pour cela, je me prépares donc une série de notes ou de questions sur le sujet qu'il sera toujours utile de ressortir pendant le cours. Ensuite je repère aussi les attentes de mes chargés de TD : je sais que j'en ai un qui parle beaucoup de la méthode du travail à faire donc pour lui je m'attend à participer dans ce domaine, un autre adore parler des documents donc je les approfondi un peu plus. Essaye d'imaginer les questions que pourrait poser le charger par rapport au sujet ou au devoir.

L'avantage d'écrire et de noter pas mal avant le TD c'est, d'une part, d'assimiler le sujet, et d'autre part d'éviter la panne de l'interrogation. Il n'y a rien de pire que quand on est interrogé sans le demander car il y a de grandes chances de sortir quelque chose de médiocre voire de ne rien sortir du tout car on est pas prêt. Là ça permet d'avoir souvent des réponses visuelles sous les yeux et surtout de lever la main. Quand on est timide, il vaut mieux participer de soi-même, c'est vraiment souvent moins embarrassant. En espérant que ça puisse t'aider un peu :? en tout cas pour moi en TD, depuis, ça va beaucoup mieux.
Avatar de l’utilisateur
Ellion KayerdHomme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 310
Inscription: Dim 3 Jan 2010 02:16
Ville: Pessac
Année d'étude: Master 1 Droit Pénal et carrières judiciaires

Re: Déprime L2

Messagepar sannita le Mar 30 Nov 2010 01:22

Je vous remercie sincèrement pour vos interventions qui me motivent et m'extirpent du désespoir dans lequel je me trouve. Très bonnes idées Ellion Kayerd !
Avatar de l’utilisateur
sannitaFemme
La Villageoise
 
Messages: 6
Inscription: Lun 24 Mai 2010 18:30
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Licence 2

Re: Déprime L2

Messagepar Sunsky le Mar 30 Nov 2010 01:50

Accroche toi participe en TD(même si c'est de manière hasardeuse) et surtout prépare toi à l'examen.Le but étant d'être prêt(e) le jour J pas avant c'est à dire au jour de l'examen.
Avatar de l’utilisateur
SunskyNon spécifié
Impérial
Impérial
 
Messages: 242
Inscription: Dim 26 Sep 2010 19:46
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Master 1 Entreprise et droit des affaires

Re: Déprime L2

Messagepar Loic le Mar 30 Nov 2010 09:24

Il ne faut surtout pas déprimer: en 2nd année (de Droit je précise...) j'allais chercher des trucs "originaux" pour sortir en TD la petite intervention qui fait la différence. Ne pas hésiter à utiliser la BU et les revues juridiques les plus récentes. Parfois, la lecture d'une note de 3 pages peut être plus pertinente que la lecture de 3-4 manuels sur la thématiques (qui renvoient souvent en notes de bas de page à des articles et revues juridique qu'il faut aller lire!).
Après sur le rythme de vie: ne pas hésiter à s'aérer, faire la fête et ... prendre du recul sur le cours, en ressituant les thématiques de TD en fonction de l'ensemble des enseignements (L1 et L2), comparer en L2 c'est toujours original (l'originalité fait la différence...)
Elu au CA de tous les étudiants
Avatar de l’utilisateur
LoicHomme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 413
Inscription: Mar 4 Déc 2007 17:20
Ville: eysines
Année d'étude: Doctorat Science de Gestion

Re: Déprime L2

Messagepar Althy le Mer 1 Déc 2010 00:44

Pour être aussi en L2, je suis aussi passé par cette période de doute.. Qui revient de temps à autre, puis repart... coups de blues ponctuels

Bon me concernant, le fait que je ne sais absolument pas ce que je veux faire (enfin, trèèès vaguement, et encore ça n'est qu'une idée), ne m'aide pas non plus à avoir tous les jours la supermotivation... Ceux qui ont d'ores et déjà un projet solide et réfléchi d'avenir, de métier, supportent mieux cette année je pense.

Le plus dur en L2, tout le monde sera d'accord là dessus, c'est la charge de travail... En L1 je foutais rien, je n'ai pas bossé mes cours de l'année, je les aient juste bossés une fois en vacances avant les partiels (mais sérieusement quand même durant cette période la), et j'ai eu mon année facile, mentions.. Là en L2, c'est un peu retour à la réalité : pour garder son niveau de L1 (en termes de note j'entends), il faut bosser régulièrement. On se rend compte en fait que le fameux "70% d'échec en première année" est une grosse blague... Mais comme dit au dessus, la charge de travail est énorme.

On passe d'un extrême à l'autre, de rien à tout, la marche fait mal. Il faut bosser ses cours régulièrement pour les comprendre et pour les ressortir en TD, le plus souvent pour pas grand chose en fait car nos chargés trouvent toujours le moyen de nous faire comprendre l'étendue de notre ignorance (sans doute vraie, mais ça cogne quand même), qu'on n'a pas le niveau, et qu'à l'examen ça va douiller sévère (j'ai vite retenu qu'il ne fallait jamais écouter les chargés de TD lorsqu'ils nous font la morale, sinon tu déprimes). Outre les cours à apprendre il y a les plaquettes interminables à lire/décortiquer à chaque fois, ainsi bien sur que les dissert/commentaires à chaque séance à faire... Et à chaque fois que tu as enfin fini de faire tout le taff de la semaine, tu as déjà celui de la semaine qui suit sur ta table, c'est non stop, pas de repos.
Contrairement à Ellion,on a pas tous des chargés de TD qui ne relèvent pas. Les miens relèvent à chaque fois quelques copies, tu es donc obligé de faire le boulot à chaque séance, et de les rédiger en entier bien sur sinon ça ne sert à rien ("C'est pour vous habituer à l'examen"), sinon c'est un 0 (forcément, ça le fout mal). A ce sujet, j'en suis même venu à utiliser ce que j'appelle mes 2 "jokers" par matière à TD : les 2 absences non justifiées d'autorisées, que j'utilise lorsque j'ai besoin de souffler, quand je peux pas suivre le rythme des disserts. Car je préfère encore ne pas aller en TD qu'y aller et risquer un 0 pour travail non fait.
Pourtant la L2 n'est pas excessivement dure je trouve, en termes de notions à comprendre (la plupart sont accessibles), mais la charge de travail ça pèse, c'est chronovore. J'ai arrêté le sport, arrêté complètement mes lectures annexes (romans etc.) car la seule lecture des poly me prend tout mon temps, seules mes sorties ciné sont restées intactes pour l'instant. Quant aux soirées, vous imaginez.

Bref, on est tous un peu comme toi je pense sannita. Faut s'accrocher, prendre sur soi, croire en soi, et ne pas écouter ses chargés de TD qui comme dit plus haut manquent assez d'approche pédagogique.. (attention, je parle de ne pas les écouter lorsqu'ils nous jugent, pas lorsqu'ils nous donnent la méthodo ou font la séance de TD en tant que telle.. je parle ici d'ignorer leurs remarques un peu méprisantes qui peuvent te miner).
Avatar de l’utilisateur
AlthyHomme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 280
Inscription: Sam 19 Juin 2010 21:47
Année d'étude: Master 2 Gestion du patrimoine privé (Droit)

Re: Déprime L2

Messagepar Caro le Mer 1 Déc 2010 08:47

Althy a écrit:Bref, on est tous un peu comme toi je pense sannita. Faut s'accrocher, prendre sur soi, croire en soi, et ne pas écouter ses chargés de TD qui comme dit plus haut manquent assez d'approche pédagogique.. (


C'est sûr que vous dire que les exams seront faciles, que vous les aurez easymode même en ne bossant pas, que vous êtes les meilleurs de la terre, ce serait beaucoup plus pédago-démago?-gique.....
C'est en pointant vos erreurs que vous avancerez, après la manière est propre à chaque chargé, et ceux qui m'ont le plus fait avancer sont ceux qui ne m'ont pas fait de cadeaux.
La réalité des études universitaires et de leurs débouchés étant ce qu'elle est mieux vaut vous y confronter rapidement et ne pas faire l'autruche, plus dure sera la chute sinon.

sannita, sur ton coup de blues tout le monde y passe un jour ou l'autre. Ms accroche toi en TD, ne te laisse pas déstabiliser même si le chargé te pousse un peu, en général c'est pour vous tester. En gros donne le maximum de toi même et tu verras après les exams en janvier. Si tu as des exams blancs prépare les bien ms ne te laisse pas démoraliser par les notes, en général les 1ers sont catastrophiques ms plus que les exams.
Vide toi la tête, lis autre chose que du droit même un peu, même un jour par semaine, histoire de ne pas saturer et d'avoir l'impression de faire toujours la même chose. Pour le sport, si tu peux c'est bien ms ça demande une organisation en termes de boulot quand même. NE te coupe pas de tes potes, la 2ème année n'est PAS un concours comme en médecine, on ne vous demande pas de sacrifier vos vies non plus.....

Edit: sur les notes à la Bu ne vas pas te noyer dedans non plus... C'est bien beau d'aller les lire ms les reprendre sans avoir rien compris ça se capte de suite (et ça fait bien riregoler les chargés de td en général)... Maitrise déjà ton cours, et vois ds un manuel (deux MAXI) pour faire le tour, et surtout bosse les plaquettes: fiches d'arrêts, résumés de textes etc, ça aide à faire entrer les notions....

Courage!
Avatar de l’utilisateur
CaroFemme
Melchior
Melchior
 
Messages: 707
Inscription: Lun 3 Mar 2008 19:38
Ville: bordeaux
Année d'étude: inspectrice des douanes, ex esclave, ex pro des concours en tous genres

Re: Déprime L2

Messagepar Althy le Mer 1 Déc 2010 09:14

Je me doutais que ce passage serait mal compris et qu'on n'en retiendrait que ça (curieusement, tu as enlevé la parenthèse...).

Je n'ai pas dit que les critiques n'étaient pas bonnes à prendre, mais qu'il y a une certaine pédagogie inhérente au boulot d'enseignant que la plupart des chargés de TD n'ont pas. Sur les 5-6 chargés que j'ai connus, à part un seul, aucun n'avait vraiment cette pédagogie, ils étaient pédants, je-m'en-foutistes, voire cassants.
Mais la pédagogie, c-a-d l'art de donner envie d'apprendre, rarement. En fait, un seul chargé que j'ai croisé l'avait (il mérite qu'on le cite, ça ne mange pas de pain : Mr Lestrade en L1 S2 chargé de constit) : il ne se privait pas de nous dire nos vérités, montrer nos lacunes, ou nous saquer sur une note si ça n'allait pas, tout le toutim. Mais au delà de nous faire prendre conscience de l'étendue de nos lacunes, il nous faisait aussi prendre conscience de notre faculté à pouvoir les surmonter. Cette valorisation est peut être stupide voire infantile, mais elle produira toujours des effets davantage positifs que le mépris (mais on va rentrer dans un débat sur l'éducation, et ce serait sans fin, voir le film palme d'or à cannes de Laurent Cantet, ou le livre de Laurent Gounelle "L'homme qui voulait être heureux", très intéressants quant à le poids qu'a l'affect sur les résultats scolaire ou étudiant des jeunes).

Bref, je te rejoins cependant sur ce que tu dis à la fin Caro (finalement, tu finis par dire à peu près la même chose que moi dans le passage que tu cites au début) : ne pas prendre en compte ce genre de choses démoralisantes (les "tests" de nos chargés, les notes en exam blanc souvent basses, pour nous inciter à nous mettre au boulot -ça marche-..), prendre sur soi et toujours garder confiance. Ca te donneras pas ton année, mais ça te permettra d'aborder les exams avec le plus de chance que si tu y pars déjà perdant...
Avatar de l’utilisateur
AlthyHomme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 280
Inscription: Sam 19 Juin 2010 21:47
Année d'étude: Master 2 Gestion du patrimoine privé (Droit)

Re: Déprime L2

Messagepar Garchimorch le Mer 1 Déc 2010 10:32

En même temps vous êtes à la fac et vous êtes adultes. Et à la fac on bosse, et tout seul. Personne pour vous botter les fesses si le boulot est pas fait, ce dont d'ailleurs, on se fout. Si vous faites pas le boulot, c'est vous qui êtes pénalisés, pas le chargé. Si vous venez pas en TD, et utilisez des "joker" (qui n'existent pas d'ailleurs hein, je précise);, c'est vous qui serez emmerdés: comment tu veux noter quelqu'un correctement et qui a deux absences? Sérieux? Avec 30 étudiants par groupe, tu veux faire comment? Donc après faut pas s'étonner quand on se tape une latte en TD.
Après, sur l'absence de pédagogie, vu que c'est à la mode d'en parler, bah je vais en parler:
nan y'a aucune formation pour les chargés, ça fait des années que ça gueule pour essayer d'en avoir, tout le monde s'en fout. Ca, c'est une chose. Alors, à la limite, on s'y fait, c'est avec le temps qu'on apprend, qu'on fait des conneries, qu'on apprend à moins en faire mais à en faire toujours. Mais bon, c'est comme ça. Après, fondamentalement, un TD, c'est pas de l'enseignement, c'est de la répétition de cours, un chargé n'est pas un prof. Les bons étudiants n'en ont pas besoin et se débrouillent sans, et les moyens étudiants, eux, peuvent avoir besoin de conseils, mais surtout méthodologiques. Mais ça n'empêche que c'est pas de l'enseignement.

Après, de là à donner des leçons de pédagogie, ouais c'est moyen, surtout de le faire sur un forum.

Maintenant, je sais que quand quelqu'un est pas bon, faut pas lui dire qu'il est pas bon, sinon ça va le décourager et il aura plus envie de travailler le pauvre. Sans déc. C'est quoi ces discours démago que vous voulez qu'on vous serve? Ah faut pas dire quand une promo est pas bonne? Quand des étudiants foutent rien? Faut leur dire qu'ils sont très intelligents et forts? Comme on a pas arrêté de leur dire par le passé? Ah, et quand ils se prendront une ou des lattes (parce que fatalement, même les meilleurs étudiants s'en prendront dans la vie), il va se passer quoi? Tu crois pas qu'il va y avoir un léger décalage entre le discours tenu et la réalité?

Ouais la fac c'est dur, ouais la L2 est très dure, mais c'est pas insurmontable, surtout si on bosse. QUand on bosse, ça finit toujours par payer. Toujours. Alors faut y mettre du sien, les chargés sont là aussi pour ça. Mais je refuse catégoriquement deux choses: la démagogie, et la victimisation. Pour moi, les deux sont inadmissibles, parce que dans les deux cas, on prend des gens pour des cons: soit les étudiants, soit le corps enseignant.

Faut pas se leurrer en disant que c'est de la faute aux autres. Faut se responsabiliser à la fac, et bosser.
Maintenant, si vous voulez des séances de rattrapage pour la L2, on peut en organiser, c'est pas un problème, si vous voulez des conseils, de méthodo, sur des points de cours ou autres, y'a aucun problème. Mais faut pas s'attendre à ce que les choses viennent déjà cuites, va falloir bosser, et en bossant, on se rassure. Y'a rien d'autre à faire.
Putains et politicards en appelleront alors au ciel...Sauvez-nous! Je les toiserai d'en haut...et dirai non...
Avatar de l’utilisateur
GarchimorchNon spécifié
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1320
Inscription: Mer 5 Déc 2007 19:46
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Maître Jedi

Re: Déprime L2

Messagepar Althy le Mer 1 Déc 2010 12:35

Garchimorch, je suis d'accord avec la plupart des choses de ton message, excepté peut être ton passage sur le pédagogie (car si, les chargés de TD sont bien une forme d'enseignants, même si tu préfères jouer sur les mots). Ca a été maintes et maintes fois prouvé par des études sociologiques : la productivité au travail varie nettement selon qu'on s'adresse à toi de manière positive ou négative. Et ce n'est pas seulement valable pour les jeunes : un employé dont le patron est pédagogue (dans le monde professionnel, on parlera plutôt de tact, ou d'esprit conciliant..) sera beaucoup plus efficace et productif dans sa tâche qu'un même employé dont l'employeur est tout l'inverse.
Encore une fois ça ne signifie pas d'être béni oui-oui et de refuser de dire à quelqu'un qu'il a des lacunes et qu'il a énormément de boulot devant lui, au contraire (à croire que vous ne retenez de mes messages que ce que vous avez envie de retenir, relisez moi je l'ai explicitement écrit...), mais il y a différentes façons de le faire, ce que j'appelle positivement ou négativement, en encourageant ou en cassant. Appelez ça démagogie si vous voulez (on nomme souvent démagogie les opinions un peu idéalistes sans qu'elles soient forcément erronées, mais bref), mais que ça plaise ou pas cette "démagogie" a déjà prouvé ses effets positifs.

Mais sur le reste je te suis, les résultats ne viennent qu'en bossant, il n'y a pas de miracle, même s'il parfois difficile d'être efficace dans son travail quand on respire peu dans la masse qu'on nous donne. Et c'est parce que précisément je n'ai pas de compte à rendre à mes chargés, que je bosse pour moi et non pour eux, que je n'écoute pas leurs discours moralisateurs (leurs "tests"). Les lattes aux devoirs blancs et les difficultés rencontrées lors de la rédaction de certains TD me suffisent pour faire mon autocritique et redoubler d'efforts... C'est assez déshumanisant, mais à force on l'intègre et on n'y prête plus attention.

Bref, pour en revenir sur le sujet d'origine, et ce à quoi je répondais : il faut prendre beaucoup de recul sur ce qui se dit sur soi, et simplement continuer de bosser en sachant que ça paiera, n'en déplaise à ceux qui veulent te convaincre du contraire.
Avatar de l’utilisateur
AlthyHomme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 280
Inscription: Sam 19 Juin 2010 21:47
Année d'étude: Master 2 Gestion du patrimoine privé (Droit)

Re: Déprime L2

Messagepar Alice le Mer 1 Déc 2010 13:24

Certains font encore plus déprimer que les chargés de TD.. parler de chute, d'étudiants qui n'ont rien à foutre à Bordeaux IV, mais vous faites des sondages, vous êtes prof, ou directeurs d'études ? J'espère que vous ne tomberez pas de haut vous non plus..

Je suis en L2 (ouh elle est toute jeune la petite, et elle sait rien) et moi aussi je déprime souvent; au début pas moyen de participer en TD (pas assez de travail) et maintenant ça va mieux. Et je suis sûre que ça ira mieux pour toi, faut pas faire gaffe aux autres (ils apprennent leurs cours simplement, c'est d'ailleurs le mieux à faire avant d'aller en TD)

Et pour les examens, bah je suis déjà plus confiante, plein de petites matières qui m'aideront - la et le reste on verra bien. Et
Avatar de l’utilisateur
AliceFemme
Frontignan
Frontignan
 
Messages: 48
Inscription: Mar 21 Sep 2010 23:36
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Master 1

Re: Déprime L2

Messagepar Ellion Kayerd le Mer 1 Déc 2010 13:30

Moi ce sont plutôt les petites matières qui m'inquiètent, justement, elles ne m'intéressent vraiment pas, ou assez peu, pour la plupart et si je suis assidu aux cours principaux, j'ai vraiment du mal à me motiver pour celles-ci qui me rebutent... Et ça m'inquiète pour leur examen car je sais qu'au premier semestre de l'an dernier, j'ai failli le rater aussi à cause de ces dernières...
Avatar de l’utilisateur
Ellion KayerdHomme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 310
Inscription: Dim 3 Jan 2010 02:16
Ville: Pessac
Année d'étude: Master 1 Droit Pénal et carrières judiciaires

Suivante

Retourner vers Bla-bla

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron