le concours de l'ENM pour les nuls

le concours de l'ENM pour les nuls

Messagepar Caro le Mar 27 Oct 2009 10:17

Bonjour tout le monde, chose promise chose due voici mon billet sur le concours de l'ENM. Et ça va être assez long tellement il y a de choses à dire.

Evidemment je ne sous-entends pas que ceux qui n'y connaissent rien sont nuls hein, c'était juste un clin d'oeil à cette collection de bouquins qui a l'air de bien fonctionner.

Alors le concours de l'ENM.... Toutes les infos sont sur le site de l'enm (tapez enm sur google, puis infos concours et zou y clik il y est).
Déjà il faut différencier le concours externe ouvert aux étudiants et et les deux concours internes ouverts aux professionnels. Pour ce qui nous intéresse je ne parlerai que du concours externe.

Il est ouvert aux étudiants bac +4 jusqu'à 31ans. La limite d'âge a en effet été repoussée.
Il est plus que fortement conseillé d'avoir un master 2, en droit privé ou en droit pénal, plutôt à dominante recherche pour oser espérer réussir, même si ce n'est pas une vérité absolue. Il faut aussi savoir qu'il existe maintenant une réelle volonté, politique évidemment, de restreindre ce concours externe: nous sommes le seul pays européen à recruter ses juges à la sortie de la fac avec le lait des profs encore ds nos bouches ingénues et avec les "affaires de la justice" (le premier qui me sort O...... sort par la porte au fond à droite, ce n'est pas la seule affaire symbolique du mal-être de la justice loin de là) cette problématique ressort chaque année. Comment cela se traduit? Par une diminution non seulement du nombre de places, mais aussi depuis cette année et c'était la surprise du chef, par la diminution du nombre de gens pris aux écrits pour passer les oraux.
Cette année 158 personnes admissibles pour 80 places. L'an dernier 260 admissibles (je crois et en gros) pour 80 places toujours. Le concours 2010, selon des bruits de couloir de tribunal, passerait à 50 places au plus au final. Pour cette année on ne connaît pas encore la barre d'admissibilité.

Donc avant de s'engager il faut s'interroger. Savoir ce que vous êtes prêts à sacrifier, parfois pour rien, pour ce concours. Vous faites ce que vous voulez, mais si vous me lisez ne venez pas dire après que vous n'étiez pas prévenus :)
Parce qu'avec aussi peu de places finales, pour tant de candidats méritants (au moins 1500 chaque année et je suis ds une fourchette basse pour faire une moyenne, c'est plus souvent de l'ordre de 2000 ) il va y avoir une part de chance qui devient de moins en moins négligeable.Vous n'êtes pas le seul ultra motivé à sacrifier votre vie sociale pour ce concours. Cette année nous avons eu de grosses surprises à la lecture de la liste (et non je n'y suis pas pour ceux qui s'en inquiètent :) ), et surtout on a remarqué que beaucoup de gens l'avaient passé au moins deux fois, et pas mal venaient de sces po Paris qui a ouvert un master spécifique pour passer les concours judiciaires. Donc c'est un CALCUL.

Au niveau des épreuves, le programmes est le plus large possible, tant aux écrits qu'aux oraux. Après une année de préparation, vous aurez vu tous les aspects du droit privé (sauf les sûretés, ne me demandez pas pourquoi!). Surtout que maintenant le droit public est obligatoire aux écrits (4 questions à réponse courte), et ça comprend droit constit, droit administratif et libertés fondas. Ce n'est pas rien je vous l'assure!
Aux oraux vs verrez tout le droit commercial, droit du travail, contentieux de la sécurité sociale, et pour la seconde épreuve, droit international privé, droit européen et droit communautaire (ça vs fait frétiller n'est ce pas? Je le sens d'ici).

Sur les épreuves, pas de mystère pour les préparer. Soit vous faites une prépa privée qui vous donne des polys ultra complets, soit vous faites l'IEJ et vous fichez des manuels (et pas les mementos pour les écrits hein, les mémentos et objectifs droit on garde ça pour les oraux).
Sur l'IEJ, je ne peux vraiment vous en parler parce que cette année le système a changé et je ne sais pas en quoi il consiste, ne m'étant pas réinscrite.
Sur les prépas privées, une seule en vaut la peine même si elle nécessite des sacrifices notamment financiers, c'est l'ISP Paris (site internet sur google, et on vous explique tout).

Maintenant des conseils que vous ne trouverez pas sur les sites internet.
Les fous (mais que j'affectionne particulièrement en ayant fait partie) qui le passent cette année pour la 1ère fois, n'attendez pas le dernier moment pour bosser le public. Je sais c'est chiant quand on est un privatiste pur et dur, je sais que c'est une épreuve à questions courtes censée être plus facile mais le programme est immense pour au final 4 petites questions de m****. Et plus vous attendez le dernier moment, plus au dernier moment vous serez fatigués de votre année et votre cerveau tournera au ralenti.
Pour les fous qui n'y sont pas encore mais ne sont découragés (et en même temps il en faut, parce que si vous l'avez au final ça relève d'un sacré panache), bossez votre culture générale dès maintenant, en quelque année que vous soyez. La bible en la matière sont tous les livres d'Eric COBAST chez PUF, mais diversifiez vos sources: fiches d'actu, philo, socio, histoire du droit etc.... Tenez vous au courant de ce qui se passe ds le monde, et prenez de la hauteur. Ca ne peut pas s'apprendre en une année quand vous avez tout le reste à vous enfiler en un temps réduit. N'hésitez pas à aller squatter les conférences de la prépa montesquieu, et les rencontres sces po/ sud ouest.

Au niveau du rythme de travail, seule la régularité paie. Ca ne se compte pas en nombre d'heures par jour hein parce que chacun son rythme, mais travailler chaque jour et prévoir ses pauses à l'avance, comme une carotte qui fait avancer l'âne têtu que vous êtes!
Par ailleurs les épreuves du concours se divisent en cas pratiques et dissertations. Donc on se coltine dès ses années de fac cas pratiques et dissertations (d'ailleurs le commentaire d'arrêt c'est bien connu à part en strat ça ne sert à rien!!). Je ne suis pas un pur produit BX IV ayant fait ma licence ailleurs, mais ils ont ici des exigences en matière de dissert qui correspondent bien à l'esprit du concours. Donc là aussi on s'y met dans ses TD, dans les exams. On écoute ses profs et chargés de TD qui vous enquiquinent sur les intros. Ces entraînements vous seront d'ores et déjà bénéfiques.

Ensuite pour les oraux. Pour les matières techniques que j'ai déjà évoquées, c'est du par coeur. C'est comme ça.
Pour le grand oral, il est maintenant beaucoup plus axé sur un entretien d'embauche. Donc en gros il faut aussi bétonner son CV pour avoir une chance de convaincre. Une fois aux oraux il va bien falloir départager tous ces candidats méritants qui auront tous appris par coeur leurs matières techniques. Donc n'hésitez pas à faire des stages, même d'une semaine, à valoriser votre parcours universitaire et vos options, et à valoriser vos jobs d'été (tout le monde n'a en effet pas la possibilité de passer ses étés en stage sous-rémunérés on est d'accord). Tout comptera. Travailler l'été pour financer ses études ou un projet, c'est tout aussi méritant qu'un stage obtenu par piston, ça se défend bec et ongles. Le jury ne vit pas dans une bulle et connaît la société d'aujourd'hui, donc pas de panique si votre CV ne comprend pas de stage chez Me DUCOS ADER ou Me BLAZY (pénalistes de renom à Bordeaux).

Bref le concours de l'ENM ne peut se préparer en un an, il est l'aboutissement d'une discipline de travail dès la 2ème année de fac au moins.
Ensuite, vu la tendance actuelle sur le concours externe, préparez vous des plans B. Regardez du côté d'autres concours, voyez où votre formation peut vous mener ds le privé. Si le concours externe est voué petit à petit à disparaître (et je pense que ce n'est qu'une question d'années), les concours internes vont prendre de l'importance corrélativement. Et si on n'entre pas à l'ENM par la grande porte, on prendra la porte de derrière si on est toujours motivé après avoir découvert un autre environnement professionnel! Et en sortant de l'école tout le monde s'en fichera de savoir comment vous y êtes entrés, l'important c'est d'y entrer.

J'espère ne pas vous avoir découragé. Pour travailler en tant qu'assistante de justice, je suis toujours convaincue que ce job en vaut la peine. Mais il faut être conscient de ce à quoi on s'engage et réaliste quant aux réelles chances de succès. Personnellement, j'y ai consacré une année entière mais je ne le ferai plus. Matériellement c'est impossible pour moi, et moralement c'était trop intense. Finir à l'hôpital psy en cure de sommeil ne ferait pas bon genre dans mon CV!!!!!!
Je le repasserai ptèt l'année prochaine, je ne suis pas encore décidée. Mais je vais m'orienter vers d'autres concours et envisager les concours internes dans quelques années. On ne peut malheureusement pas lutter contre les évolutions de ce concours, mais ça ne veut pas dire que la porte est définitivement fermée!

Bon courage
:salut
Avatar de l’utilisateur
CaroFemme
Melchior
Melchior
 
Messages: 707
Inscription: Lun 3 Mar 2008 19:38
Ville: bordeaux
Année d'étude: inspectrice des douanes, ex esclave, ex pro des concours en tous genres

Re: le concours de l'ENM pour les nuls

Messagepar Linoa le Mar 27 Oct 2009 11:32

Merci Caro ^^ Très intéressant ! bon courage pour la suite.
Avatar de l’utilisateur
LinoaFemme
Souverain
Souverain
 
Messages: 2214
Inscription: Mar 15 Jan 2008 16:26
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Padawan

Re: le concours de l'ENM pour les nuls

Messagepar applepie le Mar 27 Oct 2009 11:43

un vrai gros merci de nous avoir fait partager ton expérience ! et comme l'a dit Linoa, bon courage pour la suite :salut
Avatar de l’utilisateur
applepieFemme
Magnum
Magnum
 
Messages: 104
Inscription: Ven 30 Mai 2008 13:49
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Master 2 Droit Privé

Re: le concours de l'ENM pour les nuls

Messagepar Philippe le Mar 27 Oct 2009 15:55

Bé heureusement que je ne veux pas faire juge !
Avatar de l’utilisateur
PhilippeHomme
Souverain
Souverain
 
Messages: 1032
Inscription: Ven 27 Mar 2009 04:31
Ville: Bordeaux
Année d'étude: .

Re: le concours de l'ENM pour les nuls

Messagepar Elocello le Jeu 29 Oct 2009 10:09

merci beaucoup !
La réalité fait parfois peur...
Avatar de l’utilisateur
ElocelloFemme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 309
Inscription: Dim 20 Avr 2008 09:13
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Master 1 carrière judiciaire

Re: le concours de l'ENM pour les nuls

Messagepar Lyhem le Jeu 29 Oct 2009 20:55

merci beaucoup caro même si maintenant je suis encore un peu plus effrayée !! lol ! bon courage a toi !
celui qui n'a pas peur de l'échec peut accomplir de grande chose !
Avatar de l’utilisateur
LyhemFemme
Frontignan
Frontignan
 
Messages: 28
Inscription: Dim 11 Oct 2009 12:48
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Master 1 droit pénal et carrières judiciaires

Re: le concours de l'ENM pour les nuls

Messagepar Galli le Ven 30 Oct 2009 21:56

Ahh ce fameux concours d'entrée à l'ENM... Depuis qu'on a commencé nos études de droit, on nous en parle. Quand on était de "petits" L1, on nous prévenait déjà de l'ampleur de la chose, mais ingénus que nous étions, on se disait qu'avec plusieurs années d'expérience d'apprentis juristes, la tâche ne nous semblerait plus aussi ardue. Et puis finalement, les années passent, et l'ENM fait toujours aussi rêver et peur en même temps. Même après 4 ou 5 ans de droit derrière soi, le programme est toujours aussi horrible à regarder, le nombre de postes à pourvoir de plus en plus riquiqui... Mais comme le dit le proverbe chinois, l'ascension d'une montagne commence toujours par un pas (en gros). Alors pour tous ceux qui vont se lancer dans l'aventure, ou se relancer, bon courage et bonne chance (oui, il y a toujours un facteur chance dans les concours). Pour ceux qui laisseront tomber, comme l'a dit Caro, si vous souhaitez vraiment devenir magistrats un jour, il y a d'autres portes d'accès.

Et puisque je suis adepte des proverbes et autres citations, celle-ci, pour toi Caro, avec toute ma sympathie:
"Celui qui se relève est plus fort que celui qui n'est jamais tombé." (François Gervais)
Avatar de l’utilisateur
GalliNon spécifié
Magnum
Magnum
 
Messages: 55
Inscription: Jeu 7 Fév 2008 21:36
Année d'étude: x


Retourner vers Préparation aux concours

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron