[Méthodo] Le cas pratique est votre ami.

[Méthodo] Le cas pratique est votre ami.

Messagepar Garchimorch le Dim 13 Avr 2008 19:17

Le cas pratique est votre ami.
Sisi. Mais vous ne le savez pas encore.

Comme tout sujet, la première règle c'est de lire le sujet. Lire lire et relire, jusqu'à quasiment connaitre par coeur le cas, tout simplement pour bien cerner toutes les questions qui sont demandées, n'en oublier aucune, et surtout, ne pas partir dans des questions qui ne seraient pas dans le cas. Comme vous êtes tous des névrosés et que vous paniquez tout de suite, vous allez toujours aller vous compliquer la vie dans les cas pratiques (comme dans la vraie vie en fait), et voir des problèmes là où y'en a pas). Donc règle n°1: coooooool.

Bien sur, faut pas perdre de vue que le cas pratique c'est pas un prétexte pour une dissert, donc faut vraiment toujours se rattacher à ce qui est demandé, rien d'autre.

Une fois que vous avez ciblé toutes les questions, et que vous avez mis en lien avec le cours, les articles, la jurisprudence, il faut commencer à regrouper par thèmes et par questions.

Logiquement, les cas sont faits de telle façon que les questions de toute façon sont assez visibles (points d'interrogation, ou à chaque paragraphe correspond une question). Bien sur, de temps en temps, on va vous tendre des perches tellement grosses que vous allez pas les voir bande de vilains. Par exemples, des mots en italique, toussa. Bon bin ça normalement, ça doit vous interpeller, et vous devez vous dire, tiens ça m'interpelle.

Une fois que vous avez les différentes questions, il faut donc juste organiser, logiquement les choses, comme si c'était une vraie consultation qui vous alliez faire. Donc prendre les choses dans l'ordre, et répondre le plus pédagogiquement, comme si on avait la dadame ou le monsieur en face de soi.

Faut donc clairement organiser les choses:
d'abord, pour chaque problème soulevé, rappeler brièvement les faits, et à partir de là la question qui se pose. Qualifier juridiquement les faits. Par exemple, tu as dudule qui vient te voir parce que ça se passe pas bien avec sa femme, il a des paypayttes, elle non, il sait pas comment faire etc...Bon les faits, c'est simple, mais là, la qualification juridique ce sera par exemple: dudule est face à un problème de divorce toussa. La qualification juridique en fait c'est juste définir avec des termes juridiques, des faits bruts. Faut juste trouver les mots juridiques donc.

Si c'est en constit, on te dit tiens le premier ministre voudrait insérer dans la constitution un article prévoyant que les jeunes ont pas le droit d'aller fumer du shit dans les cages d'escalier, et d'écouter de la tektonik. La qualification ce serait: on est face à un problème de révision de la Constitution.

Une fois que vous avez qualifié juridiquement faut là encore prendre les choses dans l'ordre:
commencer par rappeler les textes applicables au problème: les textes nationaux (Constitution, lois, reglements etc...), et aussi internationaux.
Ensuite, rappeler la jurisprudence applicable, là aussi nationale et internationale.
Puis, vous baissez le feu, et vous laissez mijoter pendant 2à minutes. pendant ce temps vous allez peler vos patates, pour préparer la suite.

Ah merde, je me suis planté, ça c'était mon post sur le forum de Maïté. My confuse.
Je reprend. troutrou.

Logiquement, les questions qui seront posées seront toujours susceptibles d'être rattachées à une jurisprudence déjà existante, auquel cas faut le dire.
Là, vous avez donc rappelé les faits, le droit applicable, don qu'est ce qu'il reste à faire? oui Kevin? Appliquer. Voilà, paf, spa compliqué la vie.

Au niveau de la solution, si elle est claire, et certaine, on l'expose, et on explique. Si vous n'etes pas sur de la solution, qu'elle est improbable, ou que plusieurs se présentent, on le dit aussi. Bien évidemment, on n'avance jamais rien sans que ce soit argumenté et développé.

Ce qui compte bien sur, c'est surtout le raisonnement juridique que vous allez avoir, et si vous avez cerné tous les problèmes qui se présentaient à vous (oh bonjour le problème).

Au niveau de la forme: on s'en fout.
Intro? On s'en fout. VOus allez pas recopier des faits que tout le monde a sous les yeux. Perte de temps énorme. Donc ça ne sert strictement à rien, vous exposez rapidos les problèmes posés, à quoi on est confronté toussa. VOus dites aussi ce qu'on va évacuer, pourquoi, etc...

On passe directos à annonce du plan, et à chaque problème va correspondre une partie. Si vous arrivez à XXIII, alors c'est de vous que vient le problème, et vous avez pas réussi à regrouper des questions qui allaient ensemble.

Les titres de vos parties sont très importants, rattachez les toujours, toujours, toujours, en tout cas, essayez, au cas d'espèce, faites des titres à idées, toujours, avec une dynamique, qu'on puisse voir et savoir où vous allez, et ce que vous voulez dire. Eventuellement donnez la réponse:
ex: L'impossible extradition de dudule du fait des risques encourus dans son pays d'origine
Une reconduite à la frontière qui pend au nez de Kevin

etc...

Voià, maintenant vous savez faire un cas pratique, vous pouvez enfin épater vos amis et briller en soirée.
Putains et politicards en appelleront alors au ciel...Sauvez-nous! Je les toiserai d'en haut...et dirai non...
Avatar de l’utilisateur
GarchimorchNon spécifié
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1320
Inscription: Mer 5 Déc 2007 19:46
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Maître Jedi

Re: La cas pratique est votre ami.

Messagepar Clem le Dim 13 Avr 2008 19:46

merci garchi !

(par contre pour les faits dans l'intro, certains chargés de TD les demandent...)
Dernière édition par Clem le Dim 13 Avr 2008 19:53, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
ClemHomme
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 575
Inscription: Lun 7 Avr 2008 15:57
Ville: Pessac
Année d'étude: M2 Droit Public - Paris

Re: La cas pratique est votre ami.

Messagepar John-John le Dim 13 Avr 2008 19:50

Garchimorch a écrit:Voià, maintenant vous savez faire un cas pratique, vous pouvez enfin épater vos amis et briller en soirée.


d'ailleurs j'organise une soirée cas pratique . . . :roll: si ça intéresse quelqu'un
et si tu es blonde à forte poitrine, ça m'intéresse aussi
merci pour cette minute nécessaire de Monsieur Garchimorch . . .
Avatar de l’utilisateur
John-JohnHomme
Souverain
Souverain
 
Messages: 1377
Inscription: Lun 3 Déc 2007 20:51
Ville: TALENCE/le HAILLAN
Année d'étude: M2 science po | sécurité globale

Re: La cas pratique est votre ami.

Messagepar Garchimorch le Dim 13 Avr 2008 19:56

Kle-M a écrit:merci garchi !

par contre tu es sur que les faits sont inutiles dans l'intro ? parce que ma chargée de TD nous les demande à chaque fois en civil. Ca doit dépendre des chargés donc!

Bah là est tout le problème. C'est toujours comme ça, certains vont le demander, d'autres non. en réalité ça n'a pas d'utilité ni pour vous, ni piur le devoir, si ce n'est faire perdre du temps. Je sais pas combien j'ai eu de copies où tout le cas pratique était recopié dans l'intro :roll: Ce qui compte c'est juste de cibler les différents problèmes et de qualifier juridiquement les faits. Maintenant, faut toujours se plier aux exigences de ses gentils chargés :mrgreen:

@John: merci pour l'invit mais je vais devoir refuser. n'y vois nulle offense.
Putains et politicards en appelleront alors au ciel...Sauvez-nous! Je les toiserai d'en haut...et dirai non...
Avatar de l’utilisateur
GarchimorchNon spécifié
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1320
Inscription: Mer 5 Déc 2007 19:46
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Maître Jedi

Re: [Méthodo] Le cas pratique est votre ami.

Messagepar Yo-WaN le Dim 13 Avr 2008 21:28

merci :)
Pourquoi le droit des affaires ?
Pour l'argent et la magouille !
Avatar de l’utilisateur
Yo-WaNHomme
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1072
Inscription: Dim 3 Fév 2008 21:11
Ville: France
Année d'étude: Prépa CRFPA

Re: [Méthodo] Le cas pratique est votre ami.

Messagepar Deepack le Dim 13 Avr 2008 21:31

Merci Garchi :prostern
Avatar de l’utilisateur
DeepackHomme
Fondateur - Admin
Fondateur - Admin
 
Messages: 1973
Inscription: Sam 22 Sep 2007 21:17
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Avocat - Diplomé Master 2 droit des affaires

Re: [Méthodo] Le cas pratique est votre ami.

Messagepar Bobby le Mar 15 Avr 2008 18:01

Je viens de me taper deux jours à bosser sur mes cas pratiques en civil... Pour l'instant je ne m'estime pas à côté de la plaque :mrgreen:
Sexe, alcool, et jurisprudence
Avatar de l’utilisateur
BobbyHomme
Melchior
Melchior
 
Messages: 552
Inscription: Sam 29 Mar 2008 01:16
Ville: Bordeaux
Année d'étude: Licence 3 (série 1)


Retourner vers Questions méthodologiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

cron