Au secours, ma fille fait du "Droit"... Justice et préjugés

Au secours, ma fille fait du "Droit"... Justice et préjugés

Messagepar Calypso le Mer 7 Nov 2012 23:51

Un petit sujet car j'ai, une fois de plus, parlé justice avec un "non juriste". (c'est jamais moi qui lance la discussion là dessus).
Je n'aime pas, d'habitude mettre d'un côté les juristes et de l'autre les non juristes, comme si nous étions deux "races" à part...
Mais...

Souffrez vous, vous aussi, parfois, du syndrôme de "La Justice c'est d'la merde et Madame Michu elle plante des carottes" ?
ça me gonfle !!!
Que les avocats c'est tous des voleurs, que Justice nul part, que c'est d'la merde d'la merde d'la merde et des gens sans coeur...
La plupart des gens confondent pouvoir exécutif/législatif/judiciaire...
ils ont absolument aucune idée de QUI FAIT QUOI !!!
Est ce qu'on peut leur en vouloir ? Est ce fait exprès, qu'il faille se taper 5 ans d'études de Droit pour espérer y comprendre quelque chose, à cette machine judiciaire ? Pour que le citoyen soit brouillé et tape sur les mauvaises têtes ?
Je sais que je n'exprime pas bien ce que je voudrais dire, mais jpense que vous voyez tous plus ou moins de quoi je parle... les "et ta loi à la con là, putin de juges" (bien sur, le juge est dans l'hémicycle c'est bien connu !), "et l'expulsion du Préfet : Justice nulle part", "et les flics partout : juges de merde" : ya pas comme un problème ?!!!
Jveux dire, ne vous y trompez pas, je suis la 1ère à critiquer décisions de justice et système, c'est d'ailleurs ce qu'on nous apprends tous les jours à la fac : savoir réfléchir et critiquer... élever son esprit...
Là, jveux juste mettre l'accent sur les CONFUSIONS graves que les "gens" font entre les différents pouvoirs...
C'est grave selon moi... jveux dire, j'en ai parlé avec des gens censés être... heu..."intelligents"... des ingénieurs... etc etc etc...
Franchement j'ai peur...
Je les critique pas EUX. Mais ya QUAND MEME UN PROBLEME QUEQUE PART, NON ?
J'en peux plus de ses préjugés, de cette incompréhension, et je suis fatiguée, mais FATIGUÉE d'avoir à essayer d'expliquer comment ça fonctionne...

Allez... on en rigole ?
Les pires choses et préjugés qu'on vous ai sorti ?
J'attends votre compassion :mrgreen: :judge: :salut


POST A DUREE LIMITEE JE PENSE...
*Petit frère est enfin né!*
"Tout le monde veut devnir un cat...parce-qu'un chat quand il est cat retooombe sur ses pattes !"
Avatar de l’utilisateur
CalypsoNon spécifié
Souverain
Souverain
 
Messages: 1297
Inscription: Mar 19 Fév 2008 19:50
Ville: Bordeaux
Année d'étude: M1 Pénal 2011, M2 2012, IEJ prépa CRFPA

Re: Au secours, ma fille fait du "Droit"... Justice et préju

Messagepar Lora le Jeu 8 Nov 2012 00:51

je suis encore au début de mes études de droit, mais je comprends déjà tout à fait ce que tu dis !!! je pense qu'il y a une différence entre les initiés et les non initiés au droit, de la même manière qu'il y a une différence entre les scientifiques et non scientifiques, etc.

Quand on fait du droit, on a conscience de qui à la compétence pour telle ou telle chose, contrairement à ceux qui ne l'ont jamais étudié, donc c'est sur quand on entend les confusions des autres c'est agaçant, on se sent obligé de dire non mais c'est pas de la compétence de machin, c'est de celle de truc, machin il y peut rien, etc.

ce qui m'agace vraiment moi, c'est quand j'entends les confusions faites par les journalistes, les chroniqueurs radio ou parfois même les politiciens, qui me semblent plus graves

Plus gros préjugé sur les étudiants pour ma part, que j'ai beaucoup entendu et qui m'exaspère, étant très engagée politiquement : tu fais du droit, t'est à droite. oui bah non, j'ai pas pris ma carte à l'UMP quand je me suis inscrite à la fac, et oui le 6 mai c'était champagne pour moi...

Et sinon les plus belles confusions, et les plus fréquentes que j'ai pu entendre sont souvent celles entre le système français et américain: la faute à new york unité spéciale et the good wife je pense :D

c'est sur que des fois je me dis qu'au lycée on devrait apprendre un peu les bases sa ferait pas de mal !
Avatar de l’utilisateur
LoraFemme
Frontignan
Frontignan
 
Messages: 35
Inscription: Dim 26 Juin 2011 18:33
Ville: bordeaux
Année d'étude: Licence 2 (série 1)

Re: Au secours, ma fille fait du "Droit"... Justice et préju

Messagepar Orpheus le Jeu 8 Nov 2012 01:48

Je comprends tout à fait ce que tu veux dire Calypso, c'est si vrai ! Pire que cela soit affligeant, c'est surtout, comme tu le dis, INQUIÉTANT de constater l'ignorance grave de certains quant à des règles élémentaires sur nos institutions...

Lora a écrit:Et sinon les plus belles confusions, et les plus fréquentes que j'ai pu entendre sont souvent celles entre le système français et américain: la faute à new york unité spéciale et the good wife je pense :D


C'est vrai que c'est sur terrain qu'on peut puiser les plus gros préjugés quant au déroulement du procès : "Votre Honneur" (entendue par un prévenu cet été), "Objection !" (même si les avocats en rêverait)... Plusieurs personnes se sont étonnées quand elles ont su que le juge n'avait pas de marteau, par exemple (bon ce n'est pas très grave), et même une qui croyait que les juges français avaient encore des perruques...

Lora a écrit: c'est sur que des fois je me dis qu'au lycée on devrait apprendre un peu les bases sa ferait pas de mal !

En fait il y a le cours d'éducation civique au collège. Personnellement, j'en ai surtout eu en 3e, quand on voit les bases du fonctionnement des institutions de la Ve République. Mais le problème vient aussi de certains professeurs, il faut l'avouer : j'ai récemment regardé le cours d'une 5e, sur la justice, et c'est affligeant ce que leur prof leur a dit... (ils n'ont évoqué QUE la justice pénale ; que le tribunal correctionnel jugeait des crimes ; que la Cour de cassation ne juge que les vices de procédure...). Au lycée, l'ECJS (Éducation CIVIQUE et JURIDIQUE) est normalement là pour inculquer un savoir de citoyen, avec des débats... Perso j'ai juste fait un exposé par an, et c'était plus de l'histoire et de la philo qu'autre chose. Notons aussi que désormais, une option a été crée dans certains lycées pour la Terminale L : Droit et grands enjeux du monde contemporain. Mais je m'égare : c'est un (vaste) autre problème.

Edit : Allez, pour les fans !
Avatar de l’utilisateur
OrpheusHomme
Magnum
Magnum
 
Messages: 120
Inscription: Mer 7 Déc 2011 00:08
Ville: Bordeaux
Année d'étude: M1 Droit pénal & CJ

Re: Au secours, ma fille fait du "Droit"... Justice et préju

Messagepar Ellion Kayerd le Jeu 8 Nov 2012 02:13

C'est étonnant de constater à quel point les gens sont ignorants du droit. Il m'arrive parfois d'expliquer certains mécanismes juridiques à des amis, mécanismes qui me semblent désormais fondamentaux à savoir si l'on veut comprendre un peu comment marche tout cela, et d'être étonné devant l'absence de connaissance qu'il y a de notre domaine. Vu que c'est un peu mon domaine, je suis toujours étonné devant les maigres connaissances des gens sur le droit pénal, sur qui juge, qui enquête, et comment, sur la méconnaissance souvent du rôle du Ministère Public, et donc sur le rôle de la victime, ou encore sur le véritable but du jugement pénal. Tout cela peut ne pas paraître très grave, car si malheureusement les non-juristes sont confrontés à la justice, un avocat sera là (j'espère) pour leur expliquer un peu tout ça. Et après tout, chacun son métier et ses études, n'importe qui peut m'en apprendre tout autant voire bien plus sur ce qu'il fait.
Non, le plus grave souci, selon moi, c'est que cette méconnaissance conduit à des jugements et des opinions qui du coup sont erronées. Si on ignore le rôle du droit pénal, c'est normal que l'on se mette à penser que les jugements doivent aussi être là pour soulager la victime, lui faire obtenir réparation, voire la venger. Si on ignore pourquoi on s'embête à foutre plein de conditions partout autour de chaque acte d'instruction ou de police, c'est normal qu'on se mette à penser que c'est honteux par exemple de relâcher quelqu'un dont on avait la preuve de la culpabilité, mais preuve qui a été recueillie irrégulièrement. (si vous vous souvenez, c'est un peu ce genre d'opinion qui guidait une vidéo qui circulait malheureusement beaucoup sur les réseaux sociaux il y a un an, sur le père flic qui racontait l'histoire de son fils tabassé à mort et qui nous implorait de signer sa charte, en utilisant la méconnaissance des gens des règles du droit).

Ce que je veux dire par là, c'est que loin de moi l'idée de penser que je suis un vrai juriste ou quoi que ce soit, je n'éprouve aucun orgueil particulier à être où je suis (sauf quand il s'agit de se présenter devant de jeunes premières ou deuxièmes années au cours de soirées arrosées, mais ceci est une autre histoire), mais il est vrai que ce que je crains le plus de ceux qui ne connaissent pas le droit, ce n'est pas tant l'ignorance, qui est normale quand ce n'est pas son domaine de compétence, mais plutôt les opinions plus ou moins faussées qui en découlent. Opinions faussées et préjugés qui sont gênants dans une démocratie, car ils peuvent toujours faire craindre qu'un jour, ce soient eux qui remportent la majorité des voix.
'Fin bon, ça fait bizarre de parler comme ça, ça fait très réac, on croirait les aristocrates qui voulaient convaincre que le peuple n'a pas le niveau pour s'intéresser aux affaires de l'Etat. D'ailleurs, cette métaphore me fait penser que le vrai souci, c'est l'éducation. Comment le peuple a t-il pu acquérir la maturité politique? Grâce à l'éducation. Comment les gens peuvent-ils savoir un peu plus ce qu'est le droit? Par l'éducation aussi. On peut saluer d'ailleurs à ce propos l'ajout d'un cours en lycée qui va expliquer ce qu'est la loi, qui la fait, qu'est-ce que la Constitution, etc. Tout cela livre une base capitale pour la citoyenneté, base qu'il était triste de ne trouver que dans les amphis de nos facs de droit.


Sinon avec plus d'humour, je crois qu'en tant qu'étudiant en droit, on a tous eu le classique "toi qui es en droit... Tu pourrais pas me dire, avec tes Codes, quoi faire dans cette situation...", comme si nous savions tout sur le droit, alors que bien sûr on ne sait jamais répondre à la question de la personne. Un autre gros cliché, c'est les gens qui te regardent effarés, quand tu leur dis tes études, et qui te disent "Mais ça va, c'est pas trop dur d'apprendre les Codes par coeur?".
Oh, ou autre chose, à chaque QPC importante ou qui fait du bruit (sur la garde à vue, sur la corrida, sur le harcèlement), je ne sais pas vous, mais souvent c'est parti pour les questions sur le sujet. J'ai l'impression d'animer le premier TD de 1ère, 2e et 3e année, celui où tu récapitules les conditions et le fonctionnement de la QPC, pour cette fois-ci l'expliquer à tes proches. Au moins ça fait réviser.
Ah, et dans les clichés, j'ai déjà reçu les insultes de "bobo gauchiste avec une cuillère d'argent dans la bouche" ou de "fasciste" pour être en fac de droit, insultes qui sont évidemment toutes deux erronées. Elles ont d'ailleurs été dites, étrangement, par des personnes de bord parfaitement opposés, mais qui savent, on le voit, se retrouver à la même table du grand concours des préjugés.
Avatar de l’utilisateur
Ellion KayerdHomme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 310
Inscription: Dim 3 Jan 2010 02:16
Ville: Pessac
Année d'étude: Master 1 Droit Pénal et carrières judiciaires

Re: Au secours, ma fille fait du "Droit"... Justice et préju

Messagepar Danae le Jeu 8 Nov 2012 03:16

Je pense qu'on a tous vécu ou on vivra tous ce genre de situations... On se rend pas compte quand on rentre (mais plus tard, on se rend compte que l'on était des débiles), mais une fois qu'on a mis les pieds là-dedans, c'est foutu. J'aime dire que le droit c'est une secte. On peut se parler sans que les profanes comprennent, on peut se faire des blagues de juristes. Mais comme peuvent le faire d'autres professions...

Quand j'entendais que les médecins ne se mariaient qu'entre eux, je rigolais. Maintenant je comprends. Ma propre famille a du mal avec le droit et a une vision eronée. Encore pire depuis que mon père est délégué syndical et que moi je fais du droit des aff'. Il pense que je suis la méchante qui va opprimer les salariés pour le plus grand plaisir des patrons magouilleurs (oh un préjugé). Avec mon homme, la seule solution a été d'interdire le sujet droit chez nous. Surtout qu'il est en école de commerce, donc on a des sujets communs mais pas la même vision et ça finit toujours par : c'moi qui ai raison. Ce qui au final n'est pas nécessairement le cas, les points de vue se valent mais on ne joue pas sur le même terrain.

Les discussions un minimum sérieuse avec tes potes deviennent un casse-tête, même quand elles ne sont pas purement juridique. Ou parce que le droit c'est aussi une manière de raisonner, de s'ouvrir, de réfléchir. Au début, tu essayes de batailler. Mais tu as l'impression de parler dans le vide, tu te fais taxer d'intello qui se la pète. Au final tu finis par acquiescer à des trucs totalement nazes : hum, oui la justice elle est trop pourrie, trop naze (soupir). C'est con à dire, mais je sens un gouffre avec certaines personnes, alors qu'on a fait notre lycée ensemble, notre adolescence. Ceux qui ne me connaissent pas considèrent que je suis une fille à papa parce que je fais du droit et ceux qui savent que je viens d'un milieu ouvrier considère que je renie mes origines et que je vais devenir une petit bobo. Ha et comme cela a été signalé, je suis forcément de droite et on m'a même demandé si je faisais partie des francs-maçons...

M'appeler pour toutes questions de droit, c'est récurrent... Alors quand on me pose une question concernant la sécurité sociale et que je réponds par : j'en ai aucune idée, on pense que je suis une grosse nulle qui ne connaît finalement rien au droit et qui est arrivée jusqu'ici par l'opération du St Esprit. Des fois, on m'appelle sur des questions rentrant dans mon domaine de compétence mais quand je dis que je dois vérifier l'info, lire l'article, on me rétorque : mais tu ne connais pas tout par coeur ?? Ben nan, t'as vu la gueule des Codes ? Faut le prendre comme un compliment, on nous prête de sacrés compétences en matière de mémoire.

Outre ton futur métier, il y a aussi la spécialité...
Avocat pénaliste => Han, moi je pourrai pas défendre des violeurs. Tu pourrais te regarder dans une glace ?
Avocat affairiste => t'es une pourrie corrompue contre les salariés. Toi tu vas juste aider les entreprises à se délocaliser et blanchir des sous alors que nous on se saigne à blanc en tant que contribuable pour payer tes études. Oui à écouter certains, tu devrais leur être redevable du fait qu'il contribue...

Je crois que le pire que j'ai eu c'est que l'on m'a refusé un job, qui était juste un petit job alimentaire parce que je faisais du droit.. Ouais, l'employeur avait peur que je vienne lui chercher des noises...

Après peut-on blâmer l'ignorance ? On n'était pas plus intelligent qu'eux avant d'entrer en fac. Et si on n'avait pas choisi cette voie, on aurait le même niveau de connaissance. De la même manière, on a beau avoir des études de droit, on n'en restera pas moins des brèles en physique, en architecture ou autre. Alors oui, c'est fastidieux, mais ceux sont quand même les profanes qui font notre gagne-pain. Je suis persuadée que je dois avoir de préjugés et que je dois sortir des conneries plus grosse que moi sur d'autres matières : tiens pour moi les informations ceux sont tous des gros geeks et je ne sais rien faire sur un ordi dès que ça dépasse internet, le traitement de textes et autres rudiments. Un informaticien pourrait tout autant s'offusquer de mon ignorance sur un outil qui fait partie de notre quotidien. Effectivement, ce n'est peut-être pas le même niveau d'importance, le droit s'attachant à nos juridictions, à notre fonctionnement... Mais bon.

Bon allez je retourne potasser quelques mots d'anglais, parce que s'il y a bien une matière où je suis ignorante c'est celle-là.
Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char
Avatar de l’utilisateur
DanaeFemme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 296
Inscription: Mar 11 Jan 2011 13:12
Ville: Talence
Année d'étude: Juriste

Re: Au secours, ma fille fait du "Droit"... Justice et préju

Messagepar Althy le Jeu 8 Nov 2012 12:07

Ca me fait penser à ce sujet : topic1518.html
(où je me retrouve particulièrement dans le premier paragraphe du message de PifPaf)
Avatar de l’utilisateur
AlthyHomme
Balthazar
Balthazar
 
Messages: 280
Inscription: Sam 19 Juin 2010 21:47
Année d'étude: Master 2 Gestion du patrimoine privé (Droit)

Re: Au secours, ma fille fait du "Droit"... Justice et préju

Messagepar Calypso le Jeu 8 Nov 2012 19:35

Nan mais que les "gens" ne sachent pas qui enquête ou autre, c'est pas fondamental en soit. On peut pas tout savoir.
Mais là jparle de ne pas savoir QUI NOUS DIRIGE ! De la BASE de la société, pas de questions de droit ou de ceci ou de cela, simplement de la séparation des pouvoirs rien que ça ça pose problème !!!
On crache sur la Justice, les journalistes même se trompent, mais souvent quand on creuse on se rend compte que c'est pas sur la bonne "personne" qu'on tape...
A croire que l'exécutif fait exprès de brouiller l'esprit des citoyens, (NON je ne suis pas adepte de la théorie du complot hein !!!)
Tapons sur la justice et les juges, mais grand Dieux PAS SUR LES MINISTRES haha !

Bref..

Sinon, SOLUTION pour faire comprendre à Tatie que non son divorce tu le règleras pas comme ça : (pas sans être payée en tout cas car les avocats TOUS DES VOLEURS, donc autant prendre le pli de suite ^^).

Leur dire simplement que c'est comme si un ophtalmo ou autre allait les opérer du coeur comme un cardiologue pourrait le faire... tous deux ont fait médecine, mais tous deux seraient bien incapable de faire se prononcer ou d'opérer dans la spécialité de l'autre...
*Petit frère est enfin né!*
"Tout le monde veut devnir un cat...parce-qu'un chat quand il est cat retooombe sur ses pattes !"
Avatar de l’utilisateur
CalypsoNon spécifié
Souverain
Souverain
 
Messages: 1297
Inscription: Mar 19 Fév 2008 19:50
Ville: Bordeaux
Année d'étude: M1 Pénal 2011, M2 2012, IEJ prépa CRFPA

Re: Au secours, ma fille fait du "Droit"... Justice et préju

Messagepar Usk le Mar 13 Nov 2012 19:50

A qui le dis-tu, mon père m'a renié quand il a découvert que je faisais du droit (il l'a découvert alors que j'étais en M1).
Sinon, les gens ne savent rien et ne comprennent rien car l'appareil est trop compliqué.

La complexité est ce que vous fournira du boulot plus tard. C'est ça qui est paradoxal mais cool.

Alors restons bien entre nous dans la secte du droit ;)
Avatar de l’utilisateur
UskHomme
Melchior
Melchior
 
Messages: 546
Inscription: Lun 19 Nov 2007 18:11
Ville: Lyon
Année d'étude: M2 droit public des affaires (2009/2010)

Re: Au secours, ma fille fait du "Droit"... Justice et préju

Messagepar Calypso le Mar 13 Nov 2012 19:57

Je suis d'accord avec toi Usk (choueeettteeee encore un "ancien" qu'est revviieeennddduuu !!!)
Mais incompréhension/"chose" pas connue fait naitre peur et haine... dommage... comme le racisme en fait...
*Petit frère est enfin né!*
"Tout le monde veut devnir un cat...parce-qu'un chat quand il est cat retooombe sur ses pattes !"
Avatar de l’utilisateur
CalypsoNon spécifié
Souverain
Souverain
 
Messages: 1297
Inscription: Mar 19 Fév 2008 19:50
Ville: Bordeaux
Année d'étude: M1 Pénal 2011, M2 2012, IEJ prépa CRFPA

Re: Au secours, ma fille fait du "Droit"... Justice et préju

Messagepar Usk le Mar 13 Nov 2012 20:06

Bouah, j'ai toujours trainé dans le coin ! A surveiller que vous soyez bien tous devenus des petites racailles du droit (Bordeaux me manque :/).
Pour de vrai, j'ai fait plein de conneries et je recherche des petits avocats pour m'éviter la prison :twisted:

Sinon, il m'arrive souvent de cacher le fait d'être juriste car cela suscite des réactions étranges parfois ! Je m'adapte en fonction des interlocuteurs en fait.
On se retrouve vite à se faire questionner sur comment attaque son proprio en justice car ce bâtard n'a pas rendu la caution ! :D

Le pire c'est une nana dans le train qui m'a raconté son histoire comme quoi son père la battait (triste) et à la fin de la discussion, j'étais un gros connard car je pouvais pas l'aider et que j'étais du côté de ces salauds de flics. Ne me demandez pas comment on en est arrivés là mais cela illustre pas mal quelques propos plus haut :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
UskHomme
Melchior
Melchior
 
Messages: 546
Inscription: Lun 19 Nov 2007 18:11
Ville: Lyon
Année d'étude: M2 droit public des affaires (2009/2010)


Retourner vers Sujets généraux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités